Victoire de Katumbi sur Beveraggi à la Cour de cassation : Fini totalement la saga judiciaire !

La page du différend qui opposait la société Astalia de Moïse Katumbi à la société Octavia de Pascal Beveraggi vient définitivement d’être tournée à la Cour de cassation. En effet, après une courte victoire claironnée du Français Beveraggi à la Cour d’appel de Kinshasa-Gombe ce, après aussi ses défaites devant le tribunal de commerce de Kolwezi et la cour de cassation de la France, il vient d’être définitivement débouté par la Cour de cassation ce jeudi 24 décembre 2020 qui a confirmé le jugement rendu par le Tribunal de commerce de Kolwezi sous le RAC/223/2342.

Ainsi, par l’arrêt rendu par cette dernière juridiction de recours, la société Octavia de Pascal Beveraggi est sommée de payer 70 millions USD en terme des dommages et intérêts et tous ses actifs sont directement transférés à Astalia du Chairman Moïse Katumbi. Un véritable coup de massue la veille de Noël administré à cet ancien employé de Moïse Katumbi qui s’est illustré en usurpateur. Et pour bien s’imprégner de tout ce dossier, lire les articles de scooprdc.net : Licenciements abusifs à la MCK : Jean-Claude Muyambo dénonce Pascal Beverraggi ; Affaire MCK : fin de la saga judiciaire, la Cour de cassation française déboute définitivement Pascal Beveraggi ! ; Crimes économiques en RDC : Pascal Beveraggi sous le parapluie de Kikaya ! ; Différend entre les sociétés OCTAVIA et ASTALIA : Pascal Beveraggi ne s’avoue pas vaincu face à Moïse Katumbi ! ; Justice : Pascal Beveraggi gagne Moïse Katumbi à la Cour d’appel de Kinshasa-Gombe !)

À ne pas rater

À la une