Slider

Sud-Kivu : plus 1600 burundais en situation irrégulière rapatriés.

Par Alphonsine Ndibu

Le gouvernement provincial du Sud -Kivu a procédé ce mardi 17 mars 2020 au rapatriement de plus 1600 burundais en transit et qui se trouvaient dans un coin du quartier lac Vert en provenance de Goma, au Nord-Kivu.

Selon leur représentant qui a gardé l’anonymat , c’est suite à la persécution qu’ils auraient subis de la part de l’église catholique qu’ils ont fui leur pays.  «Nous avons fui notre pays parce qu’on était persécuté par les malfrats envoyés par l’église catholique du Burundi» dit-il en ajoutant qu’ils ont demandé l’asile au Congo que les autorités congolais leur ont refusé.

Ils demandent ainsi aux autorités burundaises de leur ouvrir la porte et garantir leur sécurité  car, soutiennent-ils, c’est l’église catholique qui aurait suscité la haine contre eux.

Présent à ce rapatriement, le vice-gouverneur et gouverneur ai, Marc Malago, a déclaré que ces burundais sont rapatriés parce qu’ils n’ont pas respecté la loi congolaise. « Nous sommes ici depuis 4 heures pour recevoir et rapatrier nos frères burundais en situation irrégulière au Nord-Kivu et qui sont en transit dans le Sud-Kivu», a dit le gouverneur à l’intérim qui précise que ces burundais se sont servis de leurs CPGL (document d’autorisation de circulation dans les Pays de Grand Lacs) pour arriver au Nord-Kivu.

«nous sommes dans la régieon de Grands Lacs, et nous avons le CPGL. Il y a des accords bilatéraux qui facilitent la circulation entre les sujets Burundais, Rwandais et Congolais. Mais nous avons trouvé nos frères en situation irrégulière, c’est ainsi que nos services d’immigration on jugé bon de le retourner chez eux», a encore précisé le vice-gouverneur du Sud-Kivu.

Parmi ces immigrés qui agissent sous le label de la secte mystico-religieuse EZEBIYA, dissidente de l’Église catholique burundaise, il y a des personnalités qui seraient impliquées dans un coup d’État manqué au Burundi, explique un agent du service de migration congolais. La présence des femmes, enfants et même des nourrissons d’une semaine ainsi que des vieillards était très remarquable dans le groupe de ces burundais rapatriés pour qui le gouvernement provincial du Sud-Kivu a disponibilisé 20 Camions pour leur transport jusqu’à la frontière de Kamvivira, en territoire d’Uvira, entre la RDC et le Burundi.

Aucun incident n’a été déploré au cours de cette opération, sauf des cas de maladie pris en charge et acheminés dans une ambulance sous surveillance des médecins.

À ne pas rater

Kinshasa : le code de la route souffre de respect de tous !

S’adressant un certain 22 mai 2019 à toutes les unités de la police au stade tata Raphaël, le commissaire divisionnaire principal Dieudonné...

Malaise au sein de l’ERC : voici ce qui a conduit à la destitution de Sony Kafuta !

Au cours d'une conférence de presse tenue ce vendredi 25 septembre 2020 à l’Hôtel Africana Palace, le Conseil exécutif de l’Eglise de...

Kongo-central : La Police démantèle un réseau de contrefacteurs des faux billets de francs congolais !

Le Commissariat urbain de la police de Matadi a saisi en début de semaine 8 présumés contrefacteurs des faux billets de banque....

Lutte contre la Covid-19 par l’immunisation du corps humain : José Mpanda et les scientifiques à l’assaut de la population !

Par Ginno Lungabu. Après l’annonce par le ministre de la Recherche Scientifique et Innovation Technologique, José Mpanda, du...

Ituri : à cause des miliciens FPIC, près de 100.000 personnes privées d’eau à Bunia

Par Ismaël Masiya Akilimali. C'est depuis le mardi 15 septembre que les habitants de la commune de Shari...

À la une

Kinshasa : le FPI, victime des interférences des autorités judiciaires du ressort de la Cour d’appel de Kinshasa-Gombe dans l’exécution du dossier contre cartonnerie du Congo et PIC sarl

Bénéficiaire depuis le 8 septembre dernier d'une ordonnance d'attribution judiciaire sous MU 1344 du Tribunal de commerce de Kinshasa-Gombe contre l'établissement cartonnerie et...

Kinshasa : le code de la route souffre de respect de tous !

S’adressant un certain 22 mai 2019 à toutes les unités de la police au stade tata Raphaël, le commissaire divisionnaire principal Dieudonné...

Insécurité à l’Est de la RDC : une vidéo en circulation éclabousse le Général Mayanga Wakishuku

C'est depuis le milieu de la semaine qu'une vidéo en circulation dans les réseaux sociaux, montre un individu s'exprimant en swahili "bora" et...

Matinée politique de l’AFDC-A : « Il est urgent d’entreprendre des réformes profondes au sein de la CENI » (Modeste Bahati)

Au cours d'une matinée politique tenue ce samedi 26 septembre à la Foire internationale de Kinshasa, le sénateur Bahati Lukwebo, président de...

Taxe de l’identification des téléphones : Claudel Lubaya s’oppose à l’arnaque d’Augustin Kibassa

Têtu comme un mulet, le ministre de PTNTIC s’en tient toujours à la taxe sur l’identification des téléphones qui, en principe, est...