primature - RDC-Primature : 600 Kuluna rémunérés par le gouvernement Congolais !

L’information qui fuite de la comptabilité de la Primature fait état de 600 kuluna payés mensuellement, 400.000FC chacun. Mais pour camoufler leur identité,  ils ont le code de « manager ». D’après les indiscrétions parvenues à Scooprdc.net, ces individus présentant des signes manifestes des criminels viennent tous avec ce code  « manager », exhibent leurs cartes d’électeur et après vérification par l’agent payeur des noms sur sa liste, la paie est effectuée. Si l’un d’eux n’est pas servi, c’est le téléphone du Premier ministre qui sonne, appelé personnellement par ces individus pour intervenir, confie-t-on à Scooprdc.net. Seulement là aussi, dit un agent sous couvert de l’anonymat, les choses ne sont pas claires : « nous recevons une enveloppe de 3.000 personnes, mais l’ordre nous a été donné de ne payer que 600 personnes. La différence de cette somme nous remettons aux cambistes pour l’achat de dollars destinés au Premier ».

Naïvement, Scooprdc.net a cru à première vue qu’il s’agissait d’un geste humanitaire qui s’inscrit dans la logique « socialiste » du Premier Ministre comme il a eu à le déclarer au mois de mars dernier à notre consœur Jeune Afrique pour justifier le pléthore du personnel à la Primature, mais le média en ligne a été vite désillusionné par les révélations sur le mobile de la prise en charge de ce bataillon des jeunes délinquants.  Les agents de la Primature qui ont livré l’information à scooprdc.net, affirment qu’il s’agit d’un deal passé entre Bruno Tshibala et la Majorité présidentielle. Ce deal consisterait à déstabiliser toutes les activités publiques de l’UDPS/Tshisekedi. En recrutant ces voyous, soutiennent les sources de Scooprdc.net, Saint Brutshi aurait convaincu la MP de venir à bout de l’UDPS/Tshisekedi en troublant ses différentes manifestations publiques au point de le faire disparaître. Ainsi, pour cette besogne, le Premier ministre aurait reçu du pouvoir le quitus de payer mensuellement à ces Kuluna, 400.000 FC chacun.

Simple calcul fait, s’il faut s’en tenir au nombre de 3000, c’est un milliard deux cent millions de Francs congolais, soit 750 mille dollars américains au taux de 16, qui sortent du Trésor public. Et de cette somme, 240 millions de Francs congolais, soit 150 mille dollars américains seulement, arrivent véritablement à destination.  Alors que le pays cherche de l’argent pour l’organisation des élections, des coulages frisant les détournements des deniers publics sont bien organisés. Ceci est l’œuvre de l’un des disciples d’Etienne Tshisekedi. De quoi retourner ce dernier dans son cercueil à Bruxelles.

Nzakomba

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 168
    Partages