Marcel Ilunga Leu - Kisangani : Marcel Ilunga Leu viole l’article 97 de la Constitution

En mission officielle à Kisangani, dans la Province de la Tshopo pour vulgariser le décret portant interdiction de production, d’importation, de commercialisation et d’utilisation des sacs, sachets et autres emballages en plastique, pris par le premier ministre Bruno Tshibala le 30 décembre 2017 et qui prend ses effets le 1er juillet prochain, le ministre de l’Industrie a opéré un « raccordement frauduleux » violant ainsi d’une façon flagrante les dispositions de l’article 97 de la constitution. En effet, comme l’on peut le constater sur la photo ci-haut, Marcel Ilunga Leu s’est adonné à une intense activité politique pour le compte de son parti Les Fédéralistes, nouvellement créé après qu’il soit avec les siens déboutés par le Conseil National de Suivi de l’Accord (CNSA) au sujet de l’UNAFEC, reconnue à Gabriel Kyungu wa Kumwanza.

Deux faits sont reprochés à Marcel Ilunga Leu. Primo, à un ministre en fonction, la Constitution de la république interdit formellement de porter toute responsabilité au sein d’un parti politique. « Les fonctions de membre du Gouvernement sont également incompatibles avec toute responsabilité au sein d’un parti politique », stipule l’alinéa 2 de cet article 97 de la Constitution. En se faisant passer pour vedette politique dans le chef-lieu de la Tshopo, le ministre de l’Industrie a superbement piétiné la loi fondamentale.

Secundo, son déplacement et son séjour à Kisangani pris en charge totalement par le trésor public, avaient un objectif précis : avertir les opérateurs économiques et la population de cette province qu’à partir du 1er juillet prochain, il n’y aura plus circulation des emballages en plastiques en RDC, à l’exception de ceux énumérés à l’article 2 du décret n°17/018 du 30 décembre 2017. En profiter pour y mener les activités de son parti politique, est un vol, mieux un détournement des deniers publics. Voilà les deux reproches qui nécessairement doivent interpeller le procureur général de la république, Flory Kabange Numbi.

Certains membres de Les Fédéralistes interrogés par scooprdc.net, ne cachent pas leur indignation face au comportement de Marcel Ilunga Leu, alors que leur combat dans l’accompagnement du président Joseph Kabila, l’autorité morale de la Majorité présidentielle, est fondé sur le respect de la constitution et des lois du pays. « Nous devons servir le Raïs en servant nous-mêmes de vrai modèle. Sinon c’est son image que nous ternissons », déclare un membre de Les Fédéralistes à scooprdc.net

Agnelo Agnade.   

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 14
    Partages