Défaite de la RDC face au Gabon : un coaching bidon !

Les « Léopardeaux » de la RDC sont tombés jeudi soir à Franceville au Gabon face aux Panthères qui ont justifié leur nom, dans un match presqu’à sens unique, comptant pour la 5ième journée des éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations, Cameroun 2021. Score final : 3 buts à rien en faveur du Gabon.

Un match que les inconditionnels du ballon rond congolais devront impérativement oublier, au vue de la prestation de Onze national congolais. Non sans raison, car les joueurs congolais n’ont pas été au niveau de leur adversaire du soir, parce que surclassés dans tous les compartiments du terrain. Si le premier but est arrivé à la 37ième minute par une action individuelle de grande classe de l’attaquant gabonais sur l’aile gauche, laissant le défenseur congolais sur place après un passement de jambes avent de fusiller Joël Kiasumbwa le portier congolais, le deuxième et troisième buts arrivés en seconde mi-temps par des actions en contre-attaque, et ont mis à nu une équipe congolaise, sans âme ni dignité et par-dessus tout submergée par le talent, la discipline et la rigueur des gabonais, amenés par un Emrick Obameyang de grande classe.

Avec cette énième défaite de cette équipe congolaise depuis l’arrivée de Christian Nsengi Biembe, peut-on encore parler de l’impréparation, de manque de talents ou un problème de leadership ? Car dit-on, il n’y a pas de mauvaises troupes, mais plutôt de mauvais chefs ! Jamais l’équipe de la RDC n’a été aussi piètre depuis que l’actuel sélectionneur a remplacé Florent Ibenge. 

Et pourtant, sous d’autres cieux, après autant de fiascos, Nsengi Biembe devait avoir le courage de jeter l’éponge au lieu de persévérer dans ce que dit souvent Boketshu 1er : « l’humiliance » pour ne pas dire l’humiliation. Non, l’équipe de la RDC mérite mieux que ce coach en carton.

À ne pas rater

À la une