Isiro : Christophe Nangaa soucieux de réhabiliter la voie ferrée !

Sans chemin de fer, le congo ne vaut pas un penny.  Le gouverneur du Haut-Uele qui a appris l’histoire de son pays, veut faire sienne cette célèbre citation de l’explorateur Anglais Henri Morton Stanley, en valorisant la voie ferrée dans sa province. Voilà pourquoi la gare centrale du Chemin de Fer des Ueles (CFU) et le long du dit chemin de fer dans la ville d’Isiro ont été, mercredi 6 Janvier dernier, la cible de l’équipe mixte de la commission en charge de l’étude des faisabilités de la réhabilitation de cette infrastructure ferroviaire. 

Il était question pour cette équipe d’identifier des constructions anarchiques le long du chemin de fer, d’enregistrer, de mesurer la distance qui doit normalement séparer les rails aux habitations, mieux l’emprise publique généralement de 15 mètres.

Également membre de la commission, le conservateur des titres immobiliers de la circonscription foncière d’Isiro, Jean-Marie Djuna, a fait savoir que l’opération consiste à interpeller la conscience de tous à ne pas s’approprier illégalement un titre foncier ou lopin de terre près des rails sans tenir compte de la distance exigée. Le gestionnaire des terres de la ville d’Isiro a appelé également la population au calme et à ne pas céder à la panique, car toutes les mesures sont prises  pour dédommager toutes les personnes devant être expropriées pour ce projet.

L’ équipe de ce mercredi était composée des ministres provinciaux des infrastructures et de l’Urbanisme, Norbert Mandana et Bruno Tetey Ndiama, du maire de la ville d’Isiro, Marcel Sengi Apabisi, des coordonnateurs de la société civile forces vives et de la nouvelle société civile congolaise, Georges Semende et Kokolo Modipima, du Chef de la Division provinciale de l’Urbanisme et Habitat, Clément Shaumba, des responsables de Cadastre, de la Regideso, de la SNEL, de la Police Nationale Congolaise et du parquet général de grande instance Isiro, ainsi que les membres de la cellule de Communication du Gouvernorat.

Il faut signaler que cette opération de 10 jours entre dans le cadre de la vision du Gouverneur Christophe Baseane Nangaa visant à moderniser la voirie d’Isiro en perspective de la visite annoncée du chef de l’État congolais, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo dans la province pour  l’inauguration de plusieurs ouvrages en chantier.

À ne pas rater

À la une