RDC-Finances : Equity Bank Congo et la BCDC reçoivent l’accord de fusion de la BCC !

La nouvelle est tombée, jeudi 31 décembre 2020, comme un cadeau de fin d’année où un communiqué de presse annonce l’accord de fusion octroyé par la Banque Centrale du Congo (BCC) à Equity Bank et à la Banque Commerciale du Congo (BCDC) depuis le mardi 29 décembre, suite à leur protocole d’accord intervenu il y a de cela quelques mois déjà. (lire les articles de scooprdc.net : Finances : Equity Bank devient la deuxième plus grande banque commerciale de la RDC ! et Secteur Bancaire : Equity Group Holdings ‘’avale’’ la BCDC).

Suite à cette fusion dit le communiqué, la nouvelle banque Equity BCDC devient la deuxième plus grande banque de la République Démocratique du Congo avec un bilan de 2,5 milliards de dollars américains, faisant partie d’une banque internationale présente dans 7 pays. Equity BCDC bénéficie immédiatement d’une limite de contrepartie unique de 40 millions USD au profit de ses

clients jusqu’à 350 millions USD en syndication avec le Groupe Equity Holdings Plc, affirme le communiqué parvenu à scooprdc.net.

Ainsi, les anciens clients de la BCDC pourront désormais bénéficier des avantages d’une banque internationale avec un bilan de 1 000 milliards de Kshs (Shilling Kényan) et un réseau mondial de banques correspondantes et d’institutions financières de développement pour les consortiums de projets de développement. Par ailleurs, la banque s’appuiera sur le riche héritage de plus de 100 ans de la BCDC en tant que banque leader en RDC, associé à la technologie, l’innovation et la culture de la rupture qui définissent Equity. Raison pour laquelle, la nouvelle entité née de cette fusion sera connue sous le nom de « Equity Banque Commerciale du Congo, en sigle Equity BCDC.

Pour rappel, cette fusion fait suite à l’acquisition par Equity Group Holdings (EGH) de 66,53 % des actions de la BCDC auprès de la famille George Forrest, combinée à la participation antérieure de 86,6% de EGH dans Equity Banque Congo (EBC) et à une participation supplémentaire de 7,7% de EBC acquise auprès de KFW au cours de l’année. Après la fusion, EGH détient 77,5% du capital de Equity BCDC, le reste étant détenu par la SFI, le Gouvernement de la RDC et des actionnaires minoritaires.

Afin de disposer du même niveau de compétences, de capacités et d’expériences en RDC, et de récolter les bénéfices des synergies de deux entités, Equity Bank a intégré la BCDC sur la plateforme d’Equity Group le 14 décembre dernier. C’est ainsi qu’à l’avenir, les agences et autres points de service de la BCDC et de l’EBC remplaceront leur nom et leur apparence par ceux de Equity BCDC.

S’exprimant après avoir reçu l’approbation de la fusion entre les deux banques, Dr James Mwangi, CEO de Equity Group Holdings, a déclaré : « C’est une étape importante et un excellent cadeau de nouvel an pour nos clients en RDC. Equity BCDC aura immédiatement une limite de contrepartie unique de 40 millions USD au profit de nos clients. Cela à nos clients en RDC de bénéficier des limites de prêts plus élevées pour développer et étendre leurs activités commerciales. Parallèlement, Equity BCDC fait désormais partie d’une banque internationale présente dans sept pays (RDC, Kenya, Ouganda, Tanzanie, Soudan du sud, Rwanda et un bureau de représentation en Éthiopie), ce qui permet à nos clients de faire du commerce transfrontalier avec aise ».

En ce qui concerne le leadership, Monsieur Yves Cuypers et Monsieur Célestin Mukeba Muntuabu, respectivement directeur général de BCDC et directeur général de Equity Bank Congo ainsi que leurs principaux adjoints, continueront à assurer la direction du Comité de Gestion avec les membres du Conseil d’Administration constituant le Conseil d’Administration initial de Equity BCDC.

Et les clients de Equity Bank Congo et de la BCDC quant à eux, pourront désormais se rendre dans n’importe quelle agence et accéder à des services tels que l’ouverture de compte, le dépôt et le retrait d’espèces, le dépôt et le retrait de chèques, les services SWIFT, RTGS et EFT, la demande de relevés bancaires, les transferts de fonds internes et les retraits aux distributeurs automatiques.

Le Dr Mwangi a déclaré qu’avec cette fusion, Equity BCDC a acquis la taille d’une réelle infrastructure nationale, expérimentée et capable de contribuer de manière significative à la transformation des vies et des moyens de subsistance en RDC, tout en stimulant la transformation économique du pays par l’allocation de ressources. Il a ajouté : « Equity BCDC est maintenant la banque la plus inclusive de la RDC et appelée à devenir la plus grande banque de la RDC. Nos clients accéderont facilement aux services bancaires digitaux avancés et aux services de banque d’affaires grâce à une panoplie de cartes de paiement internationales ». 

Il assure aux clients que pendant cette période de transition, ils continueront à utiliser leurs instruments bancaires existants tels que les carnets de chèques, les comptes bancaires et les numéros de compte ainsi que les cartes de paiement aux conditions actuelles jusqu’à nouvel ordre.

Equity Group Holdings Plc. dispose d’un solide réseau mondial de banques correspondantes et d’institutions financières de développement dans le but de syndiquer des projets de développement et d’apporter les capacités humaines et financières du groupe qui a récemment franchi le cap de 1000 milliards de Kshs, soit l’équivalent de près de 10 milliards de dollars américains ; ce qui fait d’elle la plus grande entreprise d’Afrique Orientale et Centrale en termes de capital et de taille du bilan et la deuxième grande entreprise par sa capitalisation boursière à la Bourse de Nairobi.

« Nous croyons en l’établissement de relations durables avec nos clients, basées sur la confiance et une expérience client de classe mondiale. Equity BCDC dispose d’un vaste ensemble de talents riches en expérience. Ceci, associé à une technologie polyvalente et agile permettant d’offrir à nos clients des produits et des services adaptés à leurs besoins. Nos entreprises clientes continueront à bénéficier d’une gestion personnalisée des relations avec un portefeuille de produits et de services améliorés », a conclu le Dr Mwangi dans son speech.

À ne pas rater

À la une