Tapez pour rechercher

Zympala Banniere
previous arrow
next arrow
Slider
Société

Cinéma : « l’ombre des oubliés » de José Voto honore les derniers anciens combattants de la 2ième guerre mondiale

Adolphe Voto Ombre Des Oubliés

Ce mardi 12 novembre 2019, le journaliste José Adolphe voto a, en prélude de la projection de son film prévue ce mercredi 13 novembre à 19 heures à la Halle de la Gombe, organisé une conférence de presse au sein de l’Institut Français de Kinshasa. « L’ombre des oubliés », un documentaire de 52 minutes,  produit par Louis Voct Voka et réalisé par le professeur José Voto, qui retrace l’histoire congolaise de la deuxième guerre mondiale et remet en scène les derniers combattants qui ont survécu jusqu’à ce jour, lors de cette guerre.

Pas plus tard qu’hier, le monde entier a célébré le 11 novembre dernier, la journée mondiale de l’armistice. A Kinshasa, une cérémonie a été organisée en présence du patron des anciens combattants, Sylvain Mutombo qui a rendu un vibrant hommage à ces héros nationaux. C’est ainsi que la présentation du documentaire du professeur José Voto coïncide avec la commémoration de cette journée historique.

L’ombre des oubliés met ainsi en scène deux personnages, qui sont les deux derniers anciens combattants ayant participé à la deuxième guerre mondiale et qui vivent encore à Kinshasa. Il s’agit des caporaux Albert Kunyuku, 97 ans et Daniel Miuku, 94 ans.

«J’étais ébloui par l’histoire de ces héros. J’ai découvert  des hommes extraordinaires, j’ai appris à les apprécier, à les aimer  et à les respecter. Pour moi, c’est vraiment une opportunité pour les valoriser parce qu’ils le méritent. Ils ont écrit les plus belles pages de l’histoire congolaise », a déclaré le professeur José Voto.

Les protagonistes relatent leur recrutement, leur formation, l’expédition militaire, la cohabitation difficile entre soldats noirs et blancs, les affres de la guerre, l’affrontement avec l’ennemi, la bombe atomique, la fin de la guerre ainsi que leur vie après la guerre.

Ainsi donc, à travers son documentaire, le professeur José Voto invite la Belgique ainsi que le gouvernement congolais à décorer ces héros oubliés dans la mémoire collective. « La bataille pour la reconnaissance de nos héros  est loin d’être gagnée. Il s’agit de leur indemnisation et de leur prime de guerre à payer par la Belgique pour qui ils ont combattu à l’instar de leurs compagnons sénégalais et algériens qui ont combattu aux cotés des français. Ils ont l’impression d’être délaissé, abandonné tout autant par la Belgique pour qui ils ont combattu mais aussi par le gouvernement congolais », a-t-il laissé entendre.

Il sied de signaler que José Adolphe Voto est professeur de l’audiovisuel à l’Institut  Facultaire des Sciences de l’Information et de la Communication (IFASIC),  et à l’Université de Kisangani où il dispense le cours de cinéma, de la radio et de la télévision. Il est aussi journaliste-chroniqueur et directeur général à la chaine de télévision Canal Kin émettant à Kinshasa. Il a, jusque là réalisé deux films. Le premier s’intitule Dr. Courage, un documentaire sur les travaux du  Docteur Mukwege, réalisé en 2015 et le deuxième, le voici : l’ombre des oubliés, un film sur la participation de l’armée rd-congolaise à la seconde guerre mondiale.

Dorcas N.


libero Sed mattis fringilla vulputate, commodo felis