Tapez pour rechercher

Economie

Kibali Goldmine : déjà 10 ans d’une bonne aventure minière en RDC

Comme dans sa tradition après chaque trimestre, Mark Bistrow, PDG de Barrick Gold Corporation dont Kibali Goldmine est filiale, a tenu, ce mardi 16 juillet à Kinshasa, une conférence de presse. Celle-ci coïncide avec la célébration de 10 ans d’existence de Kibali Goldmine. « Il y a dix ans, nous sommes arrivés dans une région reculée de l’Afrique et avons trouvé ce que nous croyions être une véritable aubaine de classe mondiale, mais qui nécessitait un investissement majeur ainsi que beaucoup de courage pour se développer.  Cette aubaine est devenue Kibali, qui a produit son premier lingot d’or en septembre 2013 et a atteint la pleine production en 2018, » a déclaré M. Bristow.

L’investissement à ce jour est évalué à 2,7 milliards USD et l’objectif de Kibali est de créer la valeur dans un partenariat engagé avec le gouvernement sur base du code minier. « Dix ans, nous n’avons pas demandé des faveurs au gouvernement congolais mais nous lui demandons seulement de stabiliser le code minier. C’est la garantie que nous voulons. Une administration agressive contre l’industrie minière décourage les investisseurs », ne s’est empêché de déclarer Mark Bistrow qui annonce que la mine d’or de Kibali maintient le cap en ce milieu de l’année pour atteindre ou dépasser ses prévisions de production de 750,000 onces en 2019.

Lire aussi :
RDC- Economie : asphyxiée, la Bralima au point de dégraisser le personnel

« Nous avons investi en RDC sans incitations de la part du gouvernement; nous n’avions qu’un Code minier clair et équitable.  L’année dernière, cependant, le gouvernement sortant a imposé unilatéralement un nouveau Code qui, selon nous, met en danger l’industrie minière congolaise et pourrait décourager les investissements futurs », martèle le PDG de Barrick Gold Corporation sans toute fois perdre l’espoir : « Nous continuons notre dialogue avec le gouvernement sur cette question, et nous avons été encouragés lorsque le nouveau président, Son Excellence M Felix Tshisekedi, a reçu le président exécutif du conseil d’administration de Barrick, John Thornton, et lui a expliqué sa vision afin d’attirer les investissements étrangers et développer l’industrie dans un esprit de partenariat, lors d’une réunion tenue au début de cette année.  Et c’est ce partenariat qui a permis la création de Kibali et soutient la recherche de Barrick pour de nouveaux gisements d’or de classe mondiale en RDC ».

Pour rappel, Kibali Goldmine est une joint-venture entre Barrick (45%), AngloGold Ashanti (45%) et la société congolaise Sokimo (10%). Elle détient dix permis d’exploitation couvrant une superficie de 1.836Kmdans la province du Haut-Uele.

Lire aussi :
Assainissement du climat des affaires en RDC : Bruno Tshibala suspend des contrôles tracassiers

Owandi.


pulvinar tempus ut Sed commodo id ut facilisis dapibus