ScoopTension à Mbuji-Mayi : déjà deux morts et des maisons de députés provinciaux UDPS en feu !

16 mars 2019
scooprdc-banniere-1
Sonas Baniere 1
https://scooprdc.net/wp-content/uploads/2019/03/jm-kabund-1-800x600.jpg

La tension est très vive ce matin de samedi 16 mars à Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï oriental. Les militants de l’UDPS très mécontents des résultats réalisés par leur parti aux sénatoriales au Kasaï oriental, font la chasse à leurs députés provinciaux qu’ils accusent de corruption. Déjà, deux maisons de ces élus sont en feu. On parle de Bavon Mbuyi et Armand Kalengayi wa Nzembela. Les autres visés sont Alidor Numbi et un certain Kalo sur qui pèse le soupçon de trahison.

Les manifestants ne s’expliquent pas que le parti qui a 11 députés et 5 alliés du Rassemblement Des Tshisekedistes (RDT), soit 16 députés sur 24 que compte l’organe délibérant n’ait pas un siège sénatorial. Et que même les deux alliés (François Muamba et Auguy Ilunga ADC) le soient difficilement par repêchage. “C’est incompréhensible même pour RDT qui a 5 députés et dont Auguy Ilunga est membre, que ce dernier obtienne seulement trois voix, la sienne et celles de deux autres. Pour qui les deux restants ont-ils voté ?”, s’exclame un cadre de l’UDPS joint au téléphone par Scooprdc.net et qui soutient la thèse de la corruption dont ont fait montre les élus provinciaux. Les résultats sénatoriaux ont donné pour vainqueurs au Kasaï Oriental : Samy Badibanga (6 voix), Alphonse Ngoyi Kasanji (6 voix), François Muamba (4 voix) et Auguy Ilunga ADC (3 voix).

Lire également :   Kinshasa : un bébé meurt en plein culte au Ministère Amen de l'apôtre Mutombo

D’après les informations parvenues au média en ligne, la police est en train de contenir les manifestants en tirant des balles de sommation. Une information qui reste encore à vérifier, il y aurait eu deux morts : un manifestant tué par un policier, et ce même policier récupéré et  tué par les manifestants qui ont saccagé et pillé la maison d’une députée FCC, Ngalula Tshibeta. Nous y reviendrons !

Georges Ilunga

Inscrivez-vous à la Newsletter

at sit vulputate, luctus tristique nec et, commodo venenatis Donec risus justo