Tapez pour rechercher

previous arrow
next arrow
Slider
Economie

Emery Okundji à Tunis : « la position stratégique de la RDC la prédestine à se positionner dans les années qui viennent comme un hub pour le développement du commerce électronique au centre de l’Afrique »

Une rencontre de haut niveau des ministres de l’Union africaine en charge de la Poste et de l’économie numérique débutée hier jeudi 14, se clôture ce vendredi 15 mars à Tunis, capitale de la Tunisie avec comme thème central « Transformation des services postaux en Afrique : Numérisation pour la fourniture de services aux citoyens, stratégie pour accroître la contribution des services postaux au développement du commerce électronique et au renforcement de l’inclusion financière ». La RDC y est représentée par le ministre de PTNTIC, Emery Okundji qui a pris la parole l’avant-midi de ce vendredi à la tribune pour s’adresser à ses pairs.

Leur parlant de la passation pacifique et civilisée du pouvoir au sommet de l’Etat, signe dit-il, qui démontre que l’Afrique est préparée à faire face à n’importe quel défi, même celui qui préoccupe les nations africaines à cette rencontre de Tunis, à savoir : comment saisir les opportunités qu’offre à la poste la révolution numérique pour faire d’elle un levier de la transformation économique et sociale de nos pays afin que personne ne soit laissée pour compte, le numéro de TPNTIC en RDC a salué la collaboration de la RDC notamment avec l’UPU et l’UPAP dans un vaste programme des réformes visant la transformation et la modernisation du secteur postal en vue de conférer son nouveau rôle dans le développement socio-économique de notre Nation.

Lire aussi :
Marché d'assurances en RDC : l'ARCA remet officiellement des agréments aux nouveaux opérateurs

Reconnaissant que le développement des technologies de l’information et de la communication a engendré le déclin de l’envoi par la poste du courrier traditionnel, Emery Okundji estime que les opérateurs postaux n’ont pas de choix que d’innover afin de s’adapter aux changements technologiques par la libéralisation des activités postales et l’introduction des produits postaux modernes tels l’IPS, l’EMS, le Post finances, l’adressage électronique, les messageries financières ou transfert des fonds. « La digitalisation de leurs opérations et produits permet d’améliorer les services de commerce électronique », préconise le ministre congolais de PTNTIC.

Vantant les efforts fournis par le RDC, Emery Okundji est fort convaincu que le rayonnement du secteur postal congolais dans la dynamique régionale africaine permettra à la RDC de jouer un rôle majeur en offrant la construction d’une passerelle de paiement  du commerce électronique et des services y associés au centre du continent africain. Un tel projet, dit Emery Okundji, pourra aider les populations africaines à optimiser les coûts des transactions électroniques et assurer la confidentialité de leurs opérations.  « La position stratégique de la RDC la prédestine à se positionner dans les années qui viennent comme un hub pour le développement du commerce électronique au centre de l’Afrique », a-t-il déclaré.

Lire aussi :
Transport aérien : premier vol commercial raté de Congo Airways sur Johannesburg !

Pour se faire, il a lancé un appel aux investisseurs tant privés que publics du secteur postal à venir investir et nouer des partenariats gagnant-gagnant en République démocratique du Congo.

Owandi.


elementum libero pulvinar vel, Aliquam ut odio ut quis, facilisis