ScoopSankuru : prié de retirer sa candidature au gouvernorat, Mende dit NON !

27 février 2019
scooprdc-banniere-1
Sonas Baniere 1
https://scooprdc.net/wp-content/uploads/2019/02/lambert-mende-1.jpg

Le vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur, Henri Mova, a réuni ce mardi 26 février à son cabinet de travail, la notabilité de la province du Sankuru. L’objet de cette rencontre était de faire rapport à ces grandes personnalités sankuroises de sa mission effectuée au Sankuru sur recommandation du chef de l’Etat Félix Tshisekedi ce, après les troubles ayant conduit à la mort d’homme à Lusambo-ville, suite à la protestation de la population contre la candidature de Lambert Mende au poste de gouverneur de province.

D’après les informations recoupées par Scooprdc.net, Henri Mova a, sans ambages démontré à ses hôtes la tension perceptible dans leur province qui risque d’aboutir à la situation de Yumbi dans le Mai-Ndombe ou au phénomène Kamuina Nsapu de triste mémoire. « A Lusambo comme à Lubefu, les populations s’opposent farouchement à la candidature de Lambert Mende », aurait avoué Henri Mova aux notables du Sankuru  à qui il a demandé des pistes des solutions  à mettre dans son rapport à transmettre au président de la République.

Lire également :   Coups bas politiques contre l’AFDC : Kokonyangi, un pion en gestation pour offusquer Bahati !

Toutes les sources participantes à cette réunion contactées par Scooprdc.net, confient au média en ligne que séance tenante beaucoup ont prié à Lambert Mende de retirer sa candidature dans la course au Gouvernorat pour éviter une perpétuelle contestation de sa gouvernance et les hostilités entre communautés. Mais l’homme au verbe facile a dit catégoriquement NON. Il a invité chacun individuellement de lui dire ce qu’il lui reproche personnellement. Parce que d’après Mende, ce qui se passe à Lusambo relèverait d’une manipulation. Hypothèse que beaucoup n’ont pas soutenue y compris la députée nationale Magguy Kiala, élue de Lusambo-ville. « Nous ne voulons pas que la province brûle à cause d’une personne », a déclaré un élu de Lodja à Scooprdc.net

Une autre rencontre est prévue dans l’après-midi de ce mercredi 27 février toujours au cabinet du VPM Henri Mova Sakani. Nous y reviendrons !

Owandi.  

Inscrivez-vous à la Newsletter

risus. adipiscing ipsum elit. quis accumsan fringilla