Emery Okundji à Antananarivo - Télécoms : Emery Okundji à Antananarivo à la Conférence de l’UPAP !

Le ministre congolais de PT-NTIC, Emery Okundji, a participé à la 5ème session extraordinaire de la Conférence des plénipotentiaires de l’Union Panafricaine des Postes (UPAP) à Antananarivo, la capitale du Madagascar. Ces assises qui ont pris deux journées, soit du 26 au 27 juillet dernier, ont été honorées par le président malgache qui a procédé à l’ouverture de cette conférence. Celle-ci était un véritable rassemblement régional et mondial postal de haut niveau avec comme objet : la révision et l’adoption des actes de l’Union Panafricaine des Postes pour les adapter aux réalités du moment du secteur postal caractérisées par l’essor des NTIC ; l’harmonisation des positions africaines vis-à-vis des stratégies postales mondiales, principalement, la stratégie postale mondiale d’Istanbul issue du 26ème  Congrès de l’Union Postale Universelle, tenue en 2016 à Istanbul, en Turquie. En effet, depuis 2009, l’on déplore que le texte de base de l’Union ainsi que les actes ne soient jamais entrés en vigueur. D’où, l’importance de ces travaux.

Dans son speech, le président malgache s’est interrogé sur un ton interpellateur comment l’on peut s’attendre à ce que les travaux avancent alors que la base juridique fondamentale dans laquelle le secteur postal évolue ne cadre plus avec la conjoncture politique, économique et technologique d’aujourd’hui ! D’après lui, il est indispensable que le secteur postal survive sans tenir compte des avancées technologiques. « Il est inimaginable que le secteur postal demeure sans adapter ses services au besoin de la population et de la clientèle », fait remarquer le président malgache.

Cette interpellation a fait que les participants examinent en profondeur la question de l’actualisation des actes par rapport aux réalités du secteur postal afin d’offrir d’avantage des nouvelles perspectives d’avenir aux pays africains. « Ayant pour ambition de marquer une nouvelle étape en vue de relever les grands défis qui attendent les Etats africains quant à l’adaptation de services de poste dans l’avènement tant des nouvelles technologies de l’information et de la communication que du numérique, les Etats membres ont conjugué un effort dans ce sens pour le développement du secteur des postes », déclare Emery Okundji qui a conduit une forte délégation RDCongolaise à ce forum. Le ministre congolais de PTNTIC a apporté un amendement majeur aux documents transmis aux Etats membres par le secrétariat général de l’UPAP pour examen.

Georges Ilunga

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 6
    Partages