Kasaï Oriental : le gouverneur Ngoyi Kasanji invite ses administrés à la culture fiscale

ngoyi kasanji alphonse 17 0001 640 350 1 e1537863653261 - Kasaï Oriental : le gouverneur Ngoyi Kasanji invite ses administrés à la culture fiscale

« Notre province est riche en potentialités mais pauvre en recettes financières ». C’est une déclaration du gouverneur Alphonse Ngoyi Kasanji hier lundi à Mbuji-Mayi au cours d’un point de presse. Selon lui, la province ne génère mensuellement que tout au plus 250 mille dollars des taxes et impôts. Et le gros de cette enveloppe provient du péage, de la taxe d’embarquement et la taxe sur le scellage des colis de diamant. Quant aux impôts, ils ne génèrent que 50 mille dollars.

Comparativement à d’autres provinces comme Kinshasa (au moins 5 millions par mois), le Haut-Katanga et le Kongo central qui réalisent plus de 10 millions de dollars, Alphonse Ngoyi Kasanji estime que si ses administrés avaient la culture fiscale, rien que l’Impôt sur les revenus locatifs (IRL) et l’impôt foncier pouvaient constituer une manne financière de la province. S’agissant par exemple de l’IRL, il déclare : « nous avons 90% de notre population qui est locataire. Nous sommes une ville à plus ou moins trois millions d’habitants. Si je considère que nous avons 500 mille locataires dans la ville et nous mettons une moyenne de 1 dollar, nous aurons 500 mille dollars, seulement sur l’impôt sur les revenus locatifs. Mais cet impôt procure des millions de dollars ailleurs. Or, en termes d’impôt, nous ne mobilisons que 50 mille. Donc notre population en général ne paie pas les taxes ».

Mise en garde contre la désobéissance fiscale lancée par l’opposition

Lire aussi :   Economie : la société minière METALKOL bloque la publication du rapport ITIE-RDC 2016

Alors que la province peine à générer des recettes provenant des taxes et impôts, les responsables locaux de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) ont appelé, dimanche dernier à Mbuji-Mayi à la désobéissance fiscale, prétextant que l’argent perçu ne réalise aucun projet de société mais va plutôt dans la poche du gouverneur. Tout en déplorant ces propos qu’il qualifie des hommes politiques irresponsables, le gouverneur Alphonse Ngoyi Kasanji, non seulement prévient que quiconque s’attaquerait aux agents des régies financières, s’en prendra à lui-même et trouvera la justice sur son chemin, mais vante également ses réalisations. C’est notamment la construction des écoles de Tshiatshiatshia, de Miabi et de Bakwa Nsumba et quelques centres de santé. Actuellement les efforts sont concentrés sur les travaux du ravin historique Mbala wa Tshitolo. Mais il y a aussi le stade dont les travaux sont dans l’étape de finissage. « J’attire l’attention de notre population, si vous aimez votre province, si vous aimez qu’on vous construise les écoles, les hôpitaux, payez vos taxes. Donc, quiconque s’évertuerait de s’attaquer à un agent de la DGRKOR, un agent des services de perception des impôts, eh ben, il s’en prendra à lui-même parce que ça s’appelle l’incivisme et c’est un acte répréhensible. Donc, nous n’accepterons pas cela et celui qui a tenu ces propos, je vais demander à ce que la justice s’en occupe », déclare Ngokas.

Lire aussi :   A la Conférence de l’UPU à Addis-Abeba : Emery Okundji invite les investisseurs privés du secteur postal à venir en RDC

Georges Ilunga

DON'T MISS OUT!
S'inscrire à la Newsletter

Recevez gratuitement nos récents articles automatiquement dans votre boîte Email.

Invalid email address
Nous détestons le Spam autant que vous, et votre adresse email ne sera jamais envoyée, vendue ou donnée aux marketeurs tiers.

ScoopRDC sur les médias sociaux

Kinshasa
23°
brume
humidité: 83%
vent: 2m/s O
MAX 30 • MIN 28
36°
Mer
32°
Jeu
32°
Ven
31°
Sam

Les plus populaires

commodo justo id in commodo fringilla luctus elementum Aliquam