Vous avez aimé ? Partagez !
  • 3
    Partages

Grande compétition consacrée à l’art d’écrire, le Prix Zamenga poursuit parfaitement bien son bonhomme de chemin. Après le succès récolté à la première édition, ce concours littéraire s’annonce époustouflant à Kinshasa. Le Centre Wallonie Bruxelles a servi de nouveau de cadre, vendredi 30 mars 2018, pour la cérémonie du lancement de la saison 2018.

Pour stimuler les nouveaux candidats, quelques lauréats de la première édition ont été présentés, à cette occasion, devant un parterre d’invités et personnalités du monde littéraire congolais. Au total huit gagnants avec 8 œuvres littéraires du genre « nouvelle » avaient été primés lors de la remise du prix, l’année dernière. Au cours de cette présentation, Jean- Claude Ntwala, qui fut l’un des membres du jury, est revenu à la charge pour faire l’économie de toutes ses huit nouvelles. Et, par la suite, Richard Ali, le chargé de la bibliothèque du Centre Wallonie Bruxelles, est monté sur le perchoir pour annoncer les conditions requises en vue de participer à la deuxième édition du prix Zamenga.

Lire aussi :  Coup dur pour les familles Alimasi et Constant Omari : Selemani Bin Saleh et le major François Kingombe meurent dans un accident de circulation

Les morts ne sont pas morts, dit-on ! Ils vivent au travers de leurs œuvres. Ainsi, pour immortaliser l’un des plus grands écrivains que le Congo-Kinshasa ait connu, en la personne de Zamenga Batukezanga, les amoureux de la littérature ont résolu de créer un prix qui porte le nom de cet auteur qui a marqué son temps. Auteur de la nouvelle ‘’l’os de l’albinos’’, Serge Tshamala, professeur de Français au collège Boboto de la Gombe a eu le mérite de gagner le premier prix ‘’Zamenga’’. Pour mettre l’assistance en liesse, Jean-Claude Ntwala, écrivain, finaliste du concours littéraire ‘’Makomi’’, a fait une lecture critique de toutes les nouvelles. La parole avait été aussi accordée à quelques participants du premier prix Zamenga. Ils ont, cependant, en bref, fait l’économie de leurs œuvres.

Par la suite, Richard Ali a énuméré les conditions à l’intention de ceux qui voudront participer à la deuxième édition dudit prix. Il s’agit d’être de nationalité congolaise, de résider au pays tout comme à l’étranger, d’être âgé de moins 40 ans, de produire impérativement une œuvre littéraire du genre ‘’nouvelle’’. Il est strictement interdit lors de la rédaction que l’auteur ait mentionné son nom. L’œuvre littéraire doit être conçu autour du thème ‘’notre Congo’’.

Lire aussi :  Tuerie de 15 casques bleus de la Monusco : le M17 exclut la thèse des ADF et indexe le M23

Les prix à gagner sont divers notamment, un abonnement de deux ans à la bibliothèque du Centre Wallonie Bruxelles et tant d’autres. Bien avant l’intervention de Richard Ali, Catherine Bray, Directrice de la délégation Wallonie Bruxelles, en complicité avec le Directeur délégué à la francophonie ont pris soin de baptiser cette nouvelle compilation de huit nouvelles des auteurs ayant participé à la première édition du prix Zamenga.

Jordache Diala


Vous avez aimé ? Partagez !
  • 3
    Partages