Vous avez aimé ? Partagez !
  • 7
    Partages

Le sélectionneur principal des Léopards de la République Démocratique du Congo, Jean Florent Ibenge Ikwange, a encaissé une autre défaite avec l’équipe nationale qu’il dirige. C’est dans l’après-midi de ce mardi 27 mars au National Stadium de Dar-es-Salam que les fauves congolais ont mordu la poussière devant les Taïfa Stars de la Tanzanie. Mbwana Ali Samatta à la 75ème minute de la partie et Shiza Kishuwa à la 89ème, tels sont les noms des attaquants qui ont permis à la Tanzanie de battre la RdCongo par le score de deux buts à zéro.

Que retenir de cette rencontre amicale ? Rien de bon sinon des épisodes tristes. Ce match vient renforcer le bilan très négatif de Florent Ibenge qui n’a jamais gagné un seul match amical avec les Léopards. Un match très déplaisant au regard de la prestation de l’équipe nationale congolaise. Enchaînement de mauvaises passes, pas d’initiatives à même de faire la différence. Un Kabananga totalement inconscient, un Yannick Bolasie moins entreprenant que d’habitude, un Kebano l’ombre de lui-même, sans oublier Firmin Mubele qui a confirmé le mauvais quart d’heure qu’il passe en championnat de France. Bref, les Léopards ont été très décevants.

Lire aussi :  Boxe : Martin Bakole, le nouveau Mike Tyson congolais

Pour des esprits avertis, cette contre-performance est la conséquence logique de l’inorganisation qui a caractérisé la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) et le Ministère des sports. On se rappellera que cinq éléments très importants des Léopards avaient plié bagage après avoir constaté un manque de sérieux intolérable dans la façon de les accueillir. Très mécontents de cette situation, Mpoku, Maswaku, Ikoko et Kakuta vont regagner leurs clubs en Europe sans pourtant jouer le match pour lequel ils avaient effectué le déplacement de plus de 8000km. C’était déjà le décor très mal planté pour ce match. Au-delà de tout ceci, il faut souligner le mauvais climat qui règne entre le Ministère des sports et la FECOFA relativement au dossier Florent Ibenge avec qui, visiblement,  le gouvernement congolais ne voudrait plus renouveler le contrat.

Tous ces éléments réunis, il est normal que les Léopards ne donnent pas aux Congolais les résultats escomptés. Car le football, c’est aussi l’Extra-terrain. L’aspect technique seul ne suffit pas pour qu’une équipe gagne. Tous les paramètres comptent. Mais néanmoins, il ne serait pas dingue de fustiger certains choix faits par Florent Ibenge. La titularisation du gardien Matampi qui n’a pas de compétition dans ses jambes parce que sans club, est un élément très capital dans cette défaite des Léopards. L’ancien deuxième gardien du TP Mazembe n’est pas exempt de tout reproche dans les deux buts qu’il a encaissés. Surtout le deuxième, indigne d’un gardien international.  Il sied  d’affirmer que le poste de gardien de but reste le maillon faible du “onze” de départ de Florent Ibenge. A en croire les esprits subtiles, ceci serait même la véritable cause de la non-qualification des fauves congolais au mondial russe. Bref, cette défaite face à la Tanzanie aura des effets dans le classement FIFA de ce mois de mars. Des changements fondamentaux au sein des Léopards s’imposent avant que la case ne soit totalement embrasée. Dossier à suivre de près.

Lire aussi :  Football : la RDC 2ème en Afrique et 28ème  au Monde

Guylain Boba Tsaku


Vous avez aimé ? Partagez !
  • 7
    Partages