Tripaix-Kasangulu : Godefroid Mputu, rétropédale et lave l’honneur de Me Jean Ravis Ndiata !

Dans le conflit qui l’opposait avec son ex-épouse ayant conduit à un jugement de divorce et à la liquidation de biens matrimoniaux, Godefroid Mputu vient de faire un rétropédalage spectaculaire alors qu’il avait accusé à tort Me Jean Ravis Ndiata, avocat conseil de son ex-femme de faux et de son usage (lire l’article de Scooprdc.net : Escroquerie judiciaire : Me Jean Ravis Ndiata, auteur d’un faux jugement attribué au Tripaix « Kasangulu/N’djili » !).

En effet, traîné devant le Tribunal de paix de N’djili, lieu de sa dernière résidence connue d’après les sources du média en ligne, Godefroid Mputu avait bel et bien était condamné et notifié, avant de faire volte-face et d’accuser Me Jean Ravis Ndiata.

A ce jour, les informations en possession de scooprdc.net démontrent à suffisance que Me Jean Ravis Ndiata n’a été que victime d’un mensonge cousu de fil rouge, alors que ce dernier n’a fait que son travail, celui de conseiller utilement sa cliente. Le « mea culpa » de Godefroid Mputu lave ainsi à ce jour l’honneur de Me Ndiata J.R qui a eu du mal à comprendre ce qui lui arrivait, et surtout que cette fausse accusation a écorché son image.

Plus de peur que de mal quant au dossier, car le jugement rendu par le Tribunal de paix de N’djili en faveur de l’ex-épouse de Godefroid Mputu sera exécuté sans encombre, affirment des sources judiciaires de Kasangulu. 

Ce rétropédalage de Godefroid Mputu qui a été confondu par le parquet de Kasangulu, révèle l’ignorance de la population congolaise vis-à-vis de la loi.

  • banniere buala

À ne pas rater

À la une