Patrouille financière 2023 : Le gendarme Jules Alingete braque ses jumelles sur 51 entités publiques !

Déterminé à combattre les détournements des deniers publics, les coulages des recettes et autres actes délinquants de gestion publique et de prédation financière, l’Inspecteur général des finances, Jules Aingete, a programmé pour cette année 2023, des missions de contrôle dans 51 entités publiques à travers l’ensemble du pays.

Ces missions lancées le 23 janvier dernier, interviennent après un séminaire de réarmement technique et moral organisé en faveur des inspecteurs des finances. Ces derniers sont déployés dans les entreprises de l’Etat qui ont été contrôlées pour achever ce qui a été commencé, notamment les trois régies financières à savoir la Direction générale des impôts (DGI), la Direction générale des recettes administratives et domaniales (DGRAD) et la Direction générale de douane et accises (DGDA).

Dans sa patrouille financière, le gendarme Jules Alingete a, en effet, braqué ses jumelles sur les entreprises et établissements publics, les régies financières nationales et provinciales ainsi que sur la gestion des provinces, notamment Kinshasa, le Kongo central, le Tanganyika, les entités décentralisées de la province du Haut-Katanga et du Lualaba bénéficiaires de la redevance minière. La chaîne de la dépense publique au ministère du Budget et la Banque centrale sont dans le viseur de l’IGF.

Ces missions, apprend Scooprdc.net, vont rester en place jusqu’à la fin de l’année 2023 en vue de l’implémentation de la bonne gouvernance et une bonne exécution du budget 2023 évalué à 16 milliards USD aussi bien en recettes qu’en dépenses.

  • banniere buala

À ne pas rater

À la une