CHAN Algérie 2022 : En contre-performance, les Léopards A’ de la RDC accrochés par les Cranes d’Ouganda !

C’est une mauvaise entame pour les Léopards A’ de la République Démocratique du Congo qui ont fait jeu égal avec les Crânes d’Ouganda, au stade Annaba de la ville algérienne, en  match comptant pour la première journée du groupe B de la 7ème édition du championnat d’Afrique des nations, (CHAN) Algérie 2022 où les amoureux du ballon rond ont vu un groupe d’individus courant dans tous le sens sans aucune lucidité dans leur jeu stéréotypé que l’adversaire du jour n’a pas eu du mal à dominer.

Répondant aux ententes d’un Derby frontalier, cette rencontre a été serrée et très physique pour les deux nations limitrophes. Favoris sur papier, c’est une équipe timorée de la RDC qui a débuté le match. Vingt premières minutes difficiles pour les hommes du technicien congolais, Otis Ngoma, qui n’ont pas pu faire mieux que d’arracher un nul de zéro but partout, avec un seul tir cadré alors les Ougandais de leur côté ont touché une fois le poteau gauche du portier congolais sur une tête anodine d’un attaquant.

Cette contre-performance qui risquerait de coûter cher aux doubles tenant du titre (2009 et 2015), qui seront obligés de jouer gros lors de la deuxième journée de la phase de groupes qui se jouera le mardi 17 janvier face aux Eléphants de la côte d’Ivoire.

Les Congolais sont optimistes mais moins performants !

L’on pourrait déjà lire dans les yeux de Congolais la désolation pour cette contre-performance de cette première journée du groupe B contre les Crânes d’Ouganda. 

Possédant une ossature composée généralement de tous les joueurs en forme de la Ligue Nationale de Football de la RDC (LINAFOOT), le technicien congolais, Otis Ngoma est obligé de relever le défi, celui d’arracher les trois points lors de la deuxième journée décisive contre les Eléphants de la Côte d’Ivoire pour espérer lancer sa campagne.

L’on retient que les yeux sont généralement braqués vers le staff technique mais aussi la performance individuelle des athlètes congolais qui n’ont pas été fameux lors de cette entame de la compétition où l’on a vu équipe hésitante, imprécise dans les passes, techniquement limité et en manque de cohésion. La RDC n’a pour son premier match fait que présenter des individualités modestes alors que l’on a beaucoup d’une équipe pour espérer aller loin.

  • banniere buala

À ne pas rater

À la une