Soutenance de thèse de doctorat par Joseph Kabila : Vaste blague ?

16264763800478787726928849644647

La toile a été polluée ce vendredi 16 juillet par une image d’une pseudo soutenance de thèse du camarade Joseph Kabila, comme aiment bien le désigner les cadres et militants du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), en République Sud-africaine. Le problème est que cette image (photo ci-haut) a été partagée même par des personnalités supposées sérieuses de ce parti, suivie des commentaires teintés d’invectives à l’endroit de son successeur Félix Tshisekedi.

La thèse, dit-on, est intitulée “réflexion sur le leadership de développement dans un pays post-conflit : cas de la RDC” et sa soutenance devait avoir lieu à l’Université de Johannesburg ce, après près de quatre ans de recherches. 

Seulement, le décor présenté sur la photo trahit toute vantardise et fait rire les oiseaux : Joseph Kabila est attablé avec des individus ayant chacun quelques papiers devant soi. On dirait des hommes d’affaires dans un restaurant V.I.P en train de discuter affaires ! Rien de décor académique d’une cérémonie de soutenance de thèse. Non plus pas de jury en toge comme dans toutes les universités du monde. Et pour rien au monde, la photo balancée allègrement et avec fierté par les kabilistes ne peut constituer la preuve de sa soutenance de thèse de doctorat, entre intellectuels soit dit !

Si de gens qui se disent professeurs d’universités au sein du PPRD, mais qui ont soit relayé l’information ou l’ont publiée, ils doivent comprendre que la RDC n’aura jamais la chance d’émerger avec eux. Non sans raison, sinon comment comprendre qu’un Joseph Kabila qui de notoriété publique est connu n’avoir même pas franchi le cap du certificat primaire, même si l’homme est sans conteste apte intellectuellement et qu’il a développé au fil des années un génie politique et stratégique digne d’un montre politique, peut sans diplôme universitaire soutenir une thèse de doctorat ? Et puis, si par absurdité qu’il en était question, n’est-ce pas là une pré soutenance devant ses rédacteurs ! Car en banalisant ainsi la formation universitaire au point de  chosifier la thèse doctorale, là, le Congolais est tombé plus bas que n’importe quelle espèce sur le galaxie terre.

Dans le rang de ceux qui ont soit publié ou relayé cette information, il y a Kikaya bin Karubi et Néhémie Mwilanya. Étaient-ils sérieux et conscients ces professeurs d’université ? Est-ce de la flatterie ? Joseph Kabila a-t-il encore besoin de ce chant de sirène ? Autant de questions qui laissent tout Congolais lucide hébété et dubitatif devant ce jury de professeurs sans toges, recevant une thèse de doctorat dans une pièce qui n’a rien d’un auditoire même si la Covid-19 sévit à travers le monde. Mais toujours est-il vrai que le doctorat s’obtient même par honoris causa comme feu Diego Maradona l’avait reçu à Oxford en Grande Bretagne. Si c’est le cas pour JKK, c’est une bonne consolation. Mais un conseil aux kabilistes : respectons l’école !