Justice : La résidence de Tryphon Kin-Kiey Mulumba mise en vente aux enchères le 17 juin prochain !

Kin Kiey Mulumba

Chaque jour qui passe, apporte du nouveau dans le dossier qui oppose le Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI) à son débiteur insolvable, le professeur Tryphon Kin-Kiey Mulumba, ancien ministre sous Mobutu et Kabila fils et ancien député national, devenu actuellement fatshiste du premier carré. Ce dernier a toujours nié une créance d’un prêt lui accordé en 2009 dont l’échéance de remboursement expirait après trois ans.

Après que le Huissier de justice près la Cour d’appel de Kinshasa-Gombe, Me Ingombe Bolalokula Blaise, lui a, par son commandement aux fins de saisie immobilière du 15 mars 2021, accordé  20 jours pour qu’il s’acquitte de sa dette de 669.887 USD auprès du FPI contractée depuis 2009, Tryphon Kin-Kiey Mulumba n’a pas bronché. Or, le Huissier l’avait prévenu qu’en cas de non exécution au plus tard le 5 avril 2021, sa résidence  de l’avenue Général Mika n° 1, quartier UPN dans la commune de Ngaliema sera saisie et que l’acte du commandement sera publié à la Circonscription foncière de Ngaliema à Kinshasa par le Conservateur des Titres immobiliers et vaudra à partir de cette publication saisie réelle de l’immeuble visé.

Faute de s’être exécuté, cette résidence saisie est mise en vente aux enchères le 17 juin prochain. C’est ce qu’indique le document de «publication de l’extrait du cahier des charges avec apposition des placards» signé le 7 mai 2021 par l’avocat du FPI, Me Carlos Ngwapitshi Ngwamasi, parvenu à la rédaction de Scooprdc.net. L’immeuble mis en vente sera offert aux enchères sur la mise à prix fixée par le poursuivant en francs congolais équivalent à 1 million USD. L’adjudication sera offerte au plus offrant et dernier enchérisseur. Outre les charges, clauses et conditions énoncées au cahier des charges, les enchères seront reçues sur la mise à prix ci-dessus, indique le document.

L’audience d’adjudication ou de vente publique est fixée au 17 juin 2021 à 09 heures du matin aux lieux des audiences du Tribunal de Grande Instance de Kinshasa-Gombe, séant au Palais de Justice, sis dans l’enceinte du Ministère de la Justice et Garde des Sceaux, place de l’indépendance dans la commune de la Gombe devant le Président dudit Tribunal ou le Magistrat délégué par lui, siégeant comme Juridiction Compétente (présidentielle) en vertu de l’article 49 de l’Acte Uniforme portant organisation des Procédures Simplifiées de Recouvrement et des Voies d’Exécution.

Description de la propriété de Kin-Kiey Mulumba saisie

C’est une parcelle de terre, d’une superficie de 46 ares, 65 centiares, 22 centièmes, portant le n°30388 du plan cadastral de la commune de Ngaliema à Kinshasa, située sur l’avenue Général Mika, Quartier UPN, dans la commune de Ngaliema à Kinshasa et couverte par le certificat d’enregistrement Vol. AL 427 Folio 16  établi en date du 22 mai 2008 par le Conservateur des Titres Immobiliers de la Lukunga. 

Sur cette parcelle sont érigés deux bâtiments à usage résidentiel et trois annexes avec leurs dépendances, tel que cet immeuble existe, s’entend et se comporte, avec tous ses droits, aisances et dépendances, sans aucune exception ni réserve, ensemble avec tous immeubles par destination, en particulier tout matériel pouvant avoir le caractère, toutes constructions et installations actuellement existantes, lors-même qu’elles seraient omises dans la désignation qui précède et toutes améliorations et constructions nouvelles qui pourraient y être faites par la suite.

La «Villa perchée sur les hauteurs de Binza» ou la «Maison blanche», comme aime vanter Kin-Kiey Mulumba cette forteresse, est en train de partir dans les mains d’un autre acquéreur si l’ancien kabiliste de «Kabila, naino totondi yo te» ou de «Kabila désir» n’y prend garde. C’est de le dernier virage de son feuilleton avec le FPI. Pour tous renseignements, s’adresser à :

1. Maître Carlos NGWAPITSHI NGWAMASHI, Avocat au Barreau de Kinshasa/Gombe, dont l’Etude est sise au n° 37 de l’avenue Mpolo Maurice, Immeuble Triangle, 2ème Niveau, Appartement 4, dans la commune de la Gombe à Kinshasa, dépositaire d’une copie du cahier des charges (+243 810009300).

2. Le Greffe d’exécution du Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe où le cahier de charges est déposé.