Sénat : les boudeurs de l’Ituri reviennent à l’ Hémicycle !

Ils avaient décidé de sécher les plénières jusqu’à ce que leurs revendications relatives à l’insécurité dans leur province aient trouvé solution. Les sénateurs de cette partie du territoire avaient entre autres exigé que soit installée dans l’Est de la RDC une administration militaire pour face aux groupes armés et autres milices, notamment la FRPI, la CODECO et le FPIC qui tuent, endeuillent plusieurs familles et pillent des localités entières.

Mais avec le discours du premier ministre Sama Lukonde lors de son investiture, lundi 26 avril dernier, ces sénateurs de l’Ituri ont décidé de reprendre les activités parlementaires à l’Hémicycle. Ils sont allés l’annoncer au président de cette chambre haute du Parlement, Modeste Bahati, mercredi 28 avril, soit deux jours après le discours de Sama Lukonde.

Au sortir de l’audience par eux sollicitée auprès de leur président, ces sénateurs ont déclaré que  leurs revendications ont été prises en compte par le premier  ministre Sama Lukonde dans son programme présenté à l’assemblée nationale.

«Nous venons de constater qu’il y a un peu d’avancées sur le terrain, les militaires venaient d’arriver (NDLR : dans la zone) et notre mémo a été pris en compte dans le programme du gouvernement. Raison pour laquelle nous sommes venus annoncer au président du Sénat que nous reprenons les travaux pour continuer la lutte à l’intérieur», a déclaré le sénateur Pierrot Uweka,  Président du groupe provincial de l’Ituri. 

Pour sa part, Modeste Bahati Lukwebo a remercié ses collègues d’être revenus sur leur décision avant de leur dire sa joie de les voir revenir au front en vue de trouver des solutions ensemble pour aider le chef de l’État à répondre aux attentes de la population.

Rappelons que la décision de suspendre la participation des sénateurs de l’Ituri aux activités parlementaires a été annoncée  par une motion d’informations  lors de la plénière du 22 avril par le même sénateur Pierrot Uweka.

À ne pas rater

À la une