Christian Mwando Nsimba, nouveau Ministre du Plan : «Planifier non plus pour une consommation extérieure, mais pour exécuter»

Par Eso Boyange.

La RDC devrait cesser de naviguer à vue. Cette petite phrase à écho révélateur a émergé du fin fond du cœur du nouveau patron de la planification de la RDC, le ministre d’État Christian Mwando Nsimba. C’est à l’occasion de la cérémonie de remise et reprise avec son prédécesseur Madame Élysée Munembwe, ce mercredi 28 avril 2021, au Cabinet du ministère du plan situé dans la commune de la Gombe ici à Kinshasa.

En effet, la phrase qu’on qualifierait de mythique résume beaucoup mieux, le sort que le gouvernement congolais a parfois réservé aux travaux combien titanesques abattus par les experts et autres partenaires de ce ministère. A en croire le ministre d’État Christian Mwando Nsimba, parachevant son speech, il manque à la RDC une petite dose d’organisation partant du sérieux dans ce que l’on fait et dans ce que l’on veut.

«Nous allons aider le chef de l’État FélixAntoine Tshisekedi et le chef du gouvernement Michel Sama Lukonde, pour que ce qui est planifié soit respecté. Cela d’autant plus que généralement, on planifie des choses mais souvent c’est pour la consommation des partenaires extérieurs, mais le gouvernement lui-même n’applique pas le plan qu’il a élaboré», a-t-il déclaré.

Une affirmation du nouveau patron de la planification RDCongolaise qui fait foi à son expérience d’ancien ministre provincial en charge du plan dans l’ancienne province du Katanga. «J’ai été ministre provincial du Plan, donc j’en sais quelque chose et je sais que cela va être notre défi». Et de conclure en soulignant que ce défi devrait permettre que  «…notre développement soit ordonné, organisé et planifié».

Le nouveau ministre s’engage ainsi à peaufiner des stratégies qui seront à même de booster l’exécution toutes les planifications du pays.  

Pour votre gouverne, le ministère du plan, conçu et défendu à l’époque par le patriarche Cléophas Kamitatu, aujourd’hui sous la houlette de Christian Mwando Nsimba a pour responsabilité, la planification et la programmation de la politique globale du développement économique et social du gouvernement. Et de ce fait, il a pour charge d’améliorer le taux d’exécution des dépenses d’investissement prévues et ordonnées par la loi des finances. Quoi de plus normal pour Christian Mwando Nsimba de marteler que la RDC ne devrait plus naviguer à vue.

À ne pas rater

À la une