Remise-reprise : Gilbert Kankonde passe la main à Daniel Aselo Okitankoy

Gilbert Kankonde et Me Daniel Aselo Okitankoy ont procédé, ce mardi 27 avril 2021, à la remise et reprise au ministère de l’intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières. Seul point de convergence, la poursuite de la restauration de l’autorité de l’État à travers la république.

Prenant la parole en premier,  le vice-premier ministre, ministre de l’intérieur sortant Gilbert Kankonde, a brossé succinctement ce qu’a été sa tâche, combien ardue, au sein du gouvernement de coalition entre le Front Commun pour le Congo (FCC) et le Cap pour le Changement (CACH). Toutefois au terme de deux ans d’exercice, l’ancien numéro 2 du gouvernement Ilunga Ilunkamba s’est satisfait du travail accompli par lui et son équipe à la tête de ce ministère.

Reconnaissant qu’il y a encore beaucoup à faire sur le plan de sécurité, d’administration du territoire et autres, Gilbert Kankonde a estimé qu’au nom de la continuité de l’État, il espère que son successeur qui est un esprit averti et un « combattant »de la première heure, sera à la hauteur de ce que le gouvernement et le chef de l’État attendent de lui.

De son côté, Me Daniel Aselo Okitankoy a rassuré son prédécesseur et sollicité de lui, sa disponibilité, pour l’intérêt de la république, à chaque fois qu’il sera nécessaire. Devant l’équipe du VPM sortant et la délégation du VPM entrant, l’ambiance a été bon enfant, car ce sont là, deux membres de l’UDPS qui se sont remplacés sans autres formes de procès.

D’après Me Toussaint Konde, ce qui s’est passé cet après-midi au ministère de l’intérieur est un acte républicain. Surtout que cela se passe entre deux fils-maison, il y a aucune raison pour que, quelconque commentaire ne soit pas le bienvenu.

Il faut rappeler qu’avant la remise et reprise au ministère de l’intérieur, toute l’attention était fixée sur la Primature où le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde devait d’abord  finir sa remise et reprise avant l’incidence.

À ne pas rater

À la une