Kinshasa : la communauté des Églises Libres de la Pentecôte en Afrique consacre de serviteurs à Barumbu !

L’église « Communauté des Églises Libres de la Pentecôte en Afrique (CELPA)/Barumbu a procédé dimanche 25 avril 2021 à la consécration d’un pasteur, 3 anciens, 4 jeunes évangélistes dont Blaise Anzia le plus jeune d’entre eux et 3 diaconesses. C’est pour renforcer son équipe de prédicateurs avec l’ambition de conquérir les provinces de Bandundu, Maniema et l’ex-province orientale, a en croire les responsables de cette communauté chrétienne.

5ième communauté au sein de l’Eglise du Christ au Congo (ECC), la CELPA se subdivise en région ecclésiastique. Et celle de Barumbu est la région ecclésiastique Congo-Ouest, RECO en sigle. D’après les informations glanées par scooprdc.net, celles-ci renseignent que pour être consacré pasteur, il faut être licencié en théologie, il faut être social, marié à une seule femme. Mêmement pour être consacré ancien. Mais la différence avec les évangélistes est qu’on ne doit pas faire la théologie pour être consacré évangéliste. L’on peut ou ne pas être marié, ni faire des études de  théologie. Pour les évangélistes, l’on doit être une personne qui influence les autres à faire le bien, bien prêcher, être membre d’un département au sein de l’église. Pour être consacré Diacre ou diaconesse, il faut que l’église découvre en vous le sens du travail, entretenir le bâtiment de l’église et bien garder les biens de la communauté. 

Pour le prédicateur du jour qui s’est servi des écritures saintes sur la conversion de Paul, il a été important de faire voir aux nouveaux consacrés la tâche qui les attend au sein de l’église.

Rappelons que la Communauté des Églises Libres de la Pentecôte en Afrique totalisera 100 ans en 2022, depuis son établissement à Kaziba dans le Sud-Kivu par des missionnaires norvégiens en 1922.

À ne pas rater

À la une