Impôts sur les bénéfices et profits : La DGI rappelle l’échéance du 30 avril aux assujettis

Moins d’une semaine reste à tous les contribuables assujettis à l’impôt sur les bénéfices et profits pour déposer leurs déclarations afférentes à l’exercice 2020 et en même temps s’acquitter du solde de l’impôt dû. C’est du moins l’essentiel du communiqué de la Direction Générale des Impôts (DGI) qui précise que cette obligation concerne aussi les entreprises bénéficiant des exonérations tout comme les entreprises ayant commencé les activités au cours de 2020 ainsi que celles en cessation des activités ou ayant subi une perte ou encore celles n’ayant réalisé aucun revenu imposable.

 S’agissant particulièrement des entreprises relevant du régime de droit commun, précise le communiqué, cette déclaration doit être accompagnée du bilan, du compte des résultats, du tableau des flux de trésorerie ainsi que des notes annexes conformément à l’acte uniforme de l’OHADA relatif au droit comptable et à l’information financière, du relevé récapitulatif des ventes effectuées au cours de l’année 2020 ainsi que de toutes autres pièces justificatives jugées nécessaires.

Quant au solde de l’impôt à payer correspondant à la différence entre l’impôt dû au taux de 30% des bénéfices réalisés au titre de l’exercice comptable 2020 en ce qui concerne les entreprises relevant du régime de droit commun ainsi que celles évoluant dans le secteur minier et les quatre acomptes versés respectivement aux mois de mai, juillet, septembre et novembre 2020.

À ne pas rater

À la une