RDC – Mines : Kibali Gold Mine a produit 191.612 onces d’or au premier trimestre 2021 et s’en félicite !

La société Kibali Gold, a produit au cours de trois premiers mois de l’année 2021 191.612 onces d’or, soit 5.959,70 Kgs ou encore près de 6 tonnes. Ces chiffres, du moins les premiers en onces, ont été annoncés ce lundi 19 avril à Kinshasa par Mark Bristow, PDG de Barick dont Kibali Gold Mine est filiale, lors de la traditionnelle conférence de presse trimestrielle de ce géant aurifère. Ce face-à-face avec les journalistes auxquels les notables et les représentants de la société civile du Haut-Uele ont été associés, est le 43ième depuis l’existence en 2010 de Kibali Gold Mine.

Le patron de Barrick se réjouit devant les journalistes qu’au cours de ce premier trimestre de 2021, que les coûts de production d’électricité aient été avantageux grâce au niveau élevé des eaux des rivières qui alimentent les trois centrales hydroélectriques de la mine, en lui fournissant la majeure partie de ses besoins en énergie.

Selon Mark Bristow, cette production de près de 6 tonnes d’or qui  a permis KGM de respecter les prévisions et d’atteindre son objectif pour toute l’année, est le fruit de la mine souterraine. Non seulement que celle-ci a été de nouveau le moteur de la production, mais aussi elle a facilité les améliorations continues de l’alimentation et des taux de récupération de l’usine donnant un satisfecit quant à la conformité des prévisions.

«Nous sommes impatients de travailler en étroite collaboration avec Son Excellence Monsieur le Président de la République, Felix-Antoine Tshisekedi et son nouveau gouvernement de coalition afin de renforcer davantage notre partenariat avec la RDC et de résoudre certaines questions en suspens concernant le Code minier et le rapatriement de l’argent, » a déclaré Bristow dont la société a déjà investi à ce jour pour le développement de Kibali Gold Mine 3,5 milliards USD en faveur de l’économie congolaise.

Outre les activités proprement dites de la société, c’est-à-dire l’exploitation de l’or, Kibala Gold Mine, révèle Mark Bristow, a maintenu son investissement dans le développement communautaire, entre autres en faisant avancer les travaux de bétonnage d’un tronçon de 1,5 km de route construite à Durba, en fournissant des sources d’eau potable supplémentaires aux villages environnants, en distribuant des bons d’achat locaux aux employés dans une campagne innovante lancée pour stimuler l’économie de Durba. Dans ce lot d’œuvres sociales, il faudra ajouter l’octroi des bourses d’études d’excellence à au moins 70 étudiants de différentes universités de la RDC.

S’agissant de l’environnement et de la conservation de la nature, KGM continue à soutenir le Parc national de la Garamba, l’un des plus anciens d’Afrique et un site du patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce soutien a fait qu’il n’y avait pas eu un seul cas de braconnage d’éléphants en 2020, déclare M. Bristow avant de préciser que ce programme de soutien comprend des colliers de repérage pour les éléphants, du carburant pour les avions de repérage et des améliorations des infrastructures. Il promet qu’un plan visant à réintroduire le rhinocéros blanc et l’élan géant dans le parc, est la prochain projet de KGM pour ce même parc de la Garamba.

À ne pas rater

À la une