Kongo central : Vaste complot contre Jean-Claude Vuemba

La tête du président de l’Assemblée provinciale du Kongo central est mise à prix par les opérateurs économiques mafieux qui la veulent coûte que coûte, par l’entremise de certains députés provinciaux. Selon les informations parvenues à Scooprdc.net, le péché de Jean-Claude Vuemba serait d’avoir institué une commission chargée de récupérer la taxe non payée à la DGR/KC en vue de mettre fin à l’évasion fiscale et aider ainsi la province à booster son développement.

D’après les sources du média en ligne, les entreprises mafieuses qui opèrent au Kongo central, mécontentes de cette initiative de «Mbuta Mashakado», recouraient auprès des députés qui marchent à contre-courant et bouffent à tous les râteliers pour le faire déchoir. Ces députés provinciaux même au sein de la commission instituée, auraient bénéficié des pots-de-vin pour cette sale besogne.

Ce qui pousse certains mouvements citoyens à dénoncer cette attitude. «En ce moment où les ressortissants des différentes provinces se battent pour l’émergence de leurs provinces, pourquoi les députés Ne-Kongo cherchent à créer une autre crise, alors que celle entre Pierre Anatole Matusila et Atou Matubuana a retardé le développement de la province du Kongo central ?», s’est indigné un membre de la Lutte pour le Changement (Lucha) de cette province, ayant préféré garder l’anonymat. Il appelle les députés provinciaux à la lucidité et les invite à abandonner ce plan machiavélique déjà établi pour destituer le Président de l’Assemblée.

Au Kongo central, il existe un conglomérat d’entreprises dont Scooprdc.net détient la liste qu’il ne publie pas maintenant mais prochainement, qui ont profité du mauvais système instauré par l’ancien régime, consistant à payer l’argent de l’Etat aux individus sous le pseudo de parapluie, et ce, au détriment de la province. La démarche de Jean-Claude Vuemba les ayant fâchées, elles ont ainsi décidé d’avoir sa tête. Mais il revient aux élus provinciaux d’éviter la politique du ventre pour l’intérêt général, surtout que la province vient de sortir des turbulences politiques et des crises récurrentes entre l’Assemblée provinciale et le gouvernement provincial. C’est maintenant le temps de la paix et de la reconstruction de la province du Kongo Central avec le tandem Vuemba – Matubuana.

À ne pas rater

À la une