Jumelage entre la commune de Ngaba et la ville d’Evreux : Esprit managérial de Gentiny Ngobila

La commune de Ngaba à Mont-Amba, va bientôt bénéficier de beaucoup de projets de développement notamment dans le domaine d’assainissement. C’est le fruit du partenariat qui vient d’être conclu entre cette municipalité de Kinshasa et la ville française d’Évreux. La signature de la charte de coopération entre les deux parties est intervenue, samedi 10 avril dernier à Kinshasa, en présence du gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, dans l’enceinte de la maison communale de Ngaba.

Dans son mot de circonstance accompagnant la signature de cette charte, le patron de la ville de Kinshasa a rassuré que cette charte rendra la petite commune de Ngaba costaud à travers différents projets de développement dont elle va bénéficier. « Dorénavant, il existera des échanges étroits  entre la ville de Kinshasa et la ville d’Évreux, porte de la Normandie à travers cette charte. La commune de Ngaba va se développer et ce contrat vise plus le secteur de l’assainissement », a indiqué Gentiny Ngobila, avant d’exprimer sa gratitude envers le maire d’Évreux, Guy le Franc, mais également à tous ceux qui ont travaillé d’arrache-pied pour la concrétisation de ce protocole d’accord en temps record.

Peu avant de clore son propos, le gouverneur de la ville de Kinshasa a exhorté la population de Ngaba à s’imprégner de sa vision de Kinshasa-bopeto, afin de réussir ce jumelage. Aussi, le premier citoyen de la ville a-t-il fait part de sa mesure visant l’interdiction de la production et usage des sachets en plastique, tout en rappelant le méfait de ce produit sur l’environnement et la vie des Kinois, à savoir des inondations et des érosions.

L’occasion faisant le larron, le premier citoyen de la ville a remis un lot de kits d’assainissement de Kinshasa Bopeto à la commune de Ngaba, notamment des brouettes, haches, balais et bottes. Signalons par ailleurs que cette démarche de jumelage a été entreprise par Stéphane Mbaki, un RD-Congolais d’origine vivant en France.

Gentiny Ngobila satisfait de l’évolution des travaux de différents chantiers

Sur  l’avenue Kikwit en pleine construction et modernisation par l’entreprise Safrimex, sous les applaudissements et cris de joie d’une foule immense venue voir l’homme qui a décidé de désenclaver cette partie de la capitale, Gentiny Ngobila Mbaka a marché de la deuxième entrée de la Foire internationale de Kinshasa (FIKIN) jusqu’au pont de la rivière Yolo. Selon les explications lui fournies par le chef du chantier, l’asphaltage du tronçon FIKIN – Pont Yolo débute cette semaine, et le pont sera jeté dès le mois prochain sur la rivière Yolo.

Devant la presse, le gouverneur Gentiny Ngobila s’est dit satisfait de l’évolution des travaux sur cette route qui, selon lui, avancent à pas de géant comme c’est le cas sur la route Elengesa. Il faut noter que l’avenue Kikwit qui bénéficie d’asphaltage pour la toute première fois de l’histoire de la ville de Kinshasa, va desservir les communes de Ngaba, Limete, Lemba, Kalamu, Makala et Selembao. Elle va aussi booster les échanges économiques entre ces municipalités. 

Après l’avenue Kikwit, le gouverneur de la ville s’est rendu au pont Bongolo qui se trouve en état de délabrement très avancé. Sur place, il a procédé à l’ouverture officielle d’une passerelle jetée sur la rivière Kalamu en vue de permettre aux piétons et petites voitures de passer, en attendant les travaux de construction du pont et de la chaussée qui débutent cette semaine. 

Le premier citoyen de la ville s’est dit déterminé à offrir aux Kinoises et Kinois de nouvelles routes servant de routes secondaires, dans le souci de désengorger le trafic dans la capitale. A l’en croire, son action rentre dans la vision du Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui veut que le bien-être social de la population soit effectif. Gentiny Ngobila a également parler de l’éclairage public, annonçant le début de la poursuite des travaux d’installation des ampoules Led sur les grandes artères pour la semaine prochaine. 

Ces travaux qui sont effectués par la société nationale d’électricité (SNEL) concernent cette fois les avenues By-pass, Kasavubu, Huileries, route de Matadi, l’avenue Sefu à Lemba ainsi que l’avenue Nguma qui débouche sur le rond-point Kintambo Magasin. Le vœu du chef de l’exécutif provincial étant de voir Kinshasa briller.

Enfin, l’autorité urbaine a bouclé sa tournée par une visite des engins entreposés dans les installations de l’Office de Voirie et Drainage (OVD), don de la République japonaise à la ville de Kinshasa, dans le cadre de la coopération japonaise avec la RDC à travers la JICA. L’acquisition de ce lot important de matériel  constitué d’engins neuf pourra donner  un coup d’accélérateur aux travaux assainissement de réhabilitation de la voirie urbaine.

À ne pas rater

À la une