Kinshasa : Richard MUYEJ annonce son retour au Lualaba après son entretien avec l’IGF

Arrivé à Kinshasa dans la soirée du 07 avril 2021, le Gouverneur du Lualaba, Richard MUYEJ est allé répondre à l’invitation de l’Inspection Générale des Finances, vendredi 09 avril. Cette rencontre intervient quelques mois après la mission de l’IGF clôturée au Lualaba en date du 22 janvier 2021 pendant que le patron de la province était en Afrique du Sud pour les soins médicaux. Le représentant du chef de l’État au Lualaba et l’IGF se sont mis d’accord pour une séance de travail autour des observations formulées par l’IGF.

«Nous sommes très content de revoir le gouverneur en bonne santé. Il y a quelques mois, nous étions dans la Province du Lualaba pour faire un travail. Il est tout à fait normal comme il est rentré, que nous puissions avoir des échanges autour des recommandations que l’IGF avait formulées et voir de quelle manière, on peut matérialiser certaines choses. Déjà la semaine prochaine nous allons travailler avec la Province du Lualaba, la Province du HautKatanga et la ville Province de Kinshasa pour matérialiser la chaîne des dépenses», a souligné l’inspecteur  Général des Finances,  Jules Alingete.

Au sortir de l’audience le Gouverneur du Lualaba s’est exprimé sur le bien-fondé de cette rencontre malgré son absence au Lualaba. «Comme vous le voyez, ça n’as pas été facile, je suis en train de reprendre, les médecins ont estimé que je pouvais rentrer au pays. Je suis rentré depuis 48 heures, là je suis venu répondre à l’invitation de l’IGF. C’était une étape importante avant que je ne rentre en Province. Il y a un effort de redressement qu’il faut faire, essentiellement la mise sur pied de la chaîne des dépenses et cela va nous permettre d’améliorer l’efficacité de la gouvernance » a-t-il déclaré.

Pour l’instant, la date de son retour au Lualaba n’est pas encore annoncée mais plusieurs structures se préparent déjà pour son retour pour célébrer la venue de celui qu’on appelle affectueusement « Papa solution ».

À ne pas rater

À la une