Présidence de la république : tête-à-tête entre Bruno Miteyo et le nouvel ambassadeur de Norvège en RDC

Le chef de la maison civile du chef de l’État Félix Tshisekedi, l’ambassadeur Bruno Miteyo, a reçu en fin de matinée de jeudi 8 avril à son cabinet de travail à la Cité de l’Union africaine, l’ambassadeur plénipotentiaire du royaume de Norvège, monsieur Jon-Age Oyslebo. Ils ont échangé autour du social du peuple congolais.

Une rencontre très chaleureuse d’autant plus que leur échange a tourné aussi autour des questions environnementales qui intéressent le Royaume de Norvège, l’un des pays scandinaves, actuellement très impliqué dans la recherche des  solutions sur l’environnement. Les deux interlocuteurs ont mis un accent sur l’initiative du président de la République visant la plantation d’1 milliard d’arbres et des jardins scolaires. 

Le Chef de la Maison civile du chef de l’État a eu des mots justes pour expliquer également à son hôte la vision du Président Félix Tshisekedi sur sa Maison civile appelée à le rapprocher davantage de sa famille naturelle qu’est la population congolaise. C’est dans cette optique que plusieurs autres préoccupations ont été soulevées par le Patron de la Maison civile, visant à faciliter l’accès de la population aux services sociaux de base, selon le leitmotiv du premier citoyen congolais : « Le peuple d’abord ». 

img 20210408 124032

Bien avant, Dr Bruno Miteyo Nyenge a évoqué à l’intention de son hôte le succès glané aux travaux du dialogue intercommunautaire pour la paix, la cohésion sociale et la stabilisation des Moyens et Hauts Plateaux d’Uvira, Fizi et Mwenga (Itombwe), tenu à Kinshasa du 29 au 31 mars 2021, forum modéré par lui-même, le chef de la Maison Civile.

Pour sa part, monsieur Jon-Age Oyslebo a été très impressionné d’abord par l’accueil, ensuite par l’existence des manuels de procédure de la Maison civile du chef de l’État, lesquels sont des textes de base garantissant ainsi la transparence, l’équité, l’éthique professionnelle et la redevabilité vers la bonne gouvernance de cet office privé du Président de la République. Il a également au micro des journalistes présents à cette rencontre, affirmé que l’ambassade de Norvège n’a été installée en RDC qu’au mois de janvier 2021, et qu’il était normal qu’il rencontre le chef de la Maison civile du chef de l’État, pour lui parler de ce que la Norvège compte apporter en termes de coopération à la population congolaise.

Enfin, avec la même cordialité ayant caractérisé leurs entretiens, le diplomate norvégien a promis de se pencher sur tous les points évoqués afin d’y apporter des solutions idoines. C’est sur un sentiment de satisfecit que les deux personnalités se sont séparées, promettant de maintenir ce genre de rencontres.   

À ne pas rater

À la une