NTIC-RDC : Konnect Africa et Fondation Widal apportent l’Internet haut débit dans le grand Équateur 

La société Konnect Africa RDC et la Fondation Widal ont signé un contrat de partenariat pour connecter la province du Grand Equateur à l’Internet haut débit, ce, d’après le communiqué rendu public par cette filiale d’Eutelsat Communications, le lundi 5 avril 2021.

Ce partenariat est rendu possible grâce notamment au nouveau satellite dernière génération Konnect placé sur orbite par cette firme française il y a de cela quelques mois, assurant ainsi la couverture sur 100% du territoire national congolais. A travers cette action, Konnect Africa RDC donne l’opportunité à la Fondation Widal d’apporter de l’Internet à très haut débit dans les provinces du grand Équateur : la Tshuapa, la Mongala, le Nord et Sud Ubangi en déployant dans un premier temps 100 hotspots dans les sites retenus en outres dans les villes de Mbandaka, Gemena, Boende et dans le territoire de Bokungu.

Cette initiative de la Fondation Widal, explique t-on dans le communiqué, s’inscrit dans le cadre du plan du projet d’inclusion numérique présenté par le Chef de l’État, Félix Tshisekedi lors du lancement de l’atelier pour la validation du plan national du numérique le 03 septembre 2019. Le Président avait émis alors le vœu de voir l’éclosion du numérique en République Démocratique du Congo.

C’est ainsi que dans le cadre de ce partenariat, plus de deux millions de la population congolaise de l’intérieur du pays, les universités, les écoles, et autres lieux publics pourront bénéficier d’un accès à Internet haut débit et ainsi combler la fracture numérique que connait la RDC actuellement. 

A l’issue de la signature de ce protocole d’accord, Philippe Baudrier, Directeur Général de Konnect Africa a déclaré : «Ce partenariat est une nouvelle illustration des moyens dont dispose le satellite KONNECT à aider les entités publiques et privées en Afrique, et notamment en RDC, à combler la fracture numérique dans les zones rurales. konnect est en passe de redéfinir les ambitions en matière de connectivité des populations qui vivent et travaillent dans les régions non desservies par les réseaux terrestres».

«Je suis heureux d’apporter grâce à konnect de l’Internet haut débit à mes compatriotes, une première dans l’histoire de ma province ou l’internet était quasi inexistant dans certains coins depuis son avènement », a rétorqué pour sa part le sénateur Guy Loando.

Il sied de rappeler que Konnect Africa collabore régulièrement avec les gouvernements africains et institutions publiques pour apporter une connectivité haut débit aux populations situés dans les zones peu ou pas desservies en proposant des solutions abordables économiquement et accessible partout. Ces actions rendent possible, entre autres, la continuité du service public, elles permettent par exemple aux hôpitaux isolés de mieux lutter contre la COVID ou encore connectent des milliers d’écoles et professeurs facilitant l’accès au savoir. Enfin, Konnect permet à chacun de connecter au monde sa famille ou de développer son activité, peu importe sa localisation géographique. C’est ici que l’on comprend le sens de son investissement dans un satellite de dernière génération pour faciliter cet accès à une connectivité de qualité sur le continent africain. Depuis quelques mois, ce sont près de 40 pays d’Afrique qui peuvent désormais bénéficier des services Konnect.

À ne pas rater

À la une