Isiro : Dr Bruno Miteyo trouve une ouverture pour l’UDPS/Haut-Uele dans la gestion de la province

Le chef de la Maison civile du Chef de l’État, Dr Bruno Miteyo qui a séjourné dans la province de Haut-Uele du 25 au 28 mars 2021 à la demande du président de la République, a échangé avec les dirigeants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), samedi 27 mars. Une importante réunion au nouveau siège du Gouvernement provincial à Isiro. 

Au cours de cet entretien,  le chef de la Maison Civile a rappelé à ses interlocuteurs du parti présidentiel l’objet de sa visite dans cette partie du pays, mais également les missions confiées désormais à la Maison civile, lesquelles contribuent à faciliter l’accès de la population congolaise aux services sociaux de base, à rapprocher près du Président de la République sa famille naturelle qui est le peuple, ce, en plus de sa traditionnelle tâche de gestion de la famille biologique du Chef de l’État. 

Pour leur part, les responsables de la Fédération de l’UDPS/Haut-Uele ont décrit la situation politique, sécuritaire et sociale des habitants d’Isiro et de toute la Province. Mais ils se sont plaints surtout que leur parti ne soit représenté à tous les niveaux de la gestion de la province. une réalité qui, aux dires des uns et témoignages des autres, maintient le parti présidentiel dans une position inconfortable. 

 Le porte-bonheur

Dr Bruno semble être l’homme par qui le bonheur de l’UDPS/Haut-Uele est arrivé, car, l’entretien qu’il a eu avec le Gouverneur peu avant cette rencontre avec les cadres de l’UDPS, révèle que l’autorité provinciale s’est montrée favorable à analyser cette demande d’une ouverture qui s’offre à la Fédération de l’UDPS/Haut-Uele de figurer aussi dans le Gouvernement provincial. Le Chef de la Maison Civile l’a répété à ses interlocuteurs qui, visiblement, enthousiasmés par cette bonne nouvelle.

Cette ouverture, faut-il le préciser, une fois matérialisée, demeure un cordon ombilical entre l’UDPS/Haut-Uele et le Gouvernement provincial. C’est dire, une opportunité qui balise un cadre permanent de collaboration et d’entente pour le développement, entre le parti présidentiel et le Gouvernorat de province.

Par ailleurs, l’envoyé du Président de la République a exhorté les membres du parti dirigé par le président a.i. Jean-Marc Kabund et le Secrétaire général Augustin Kabuya à travailler dans l’unité et la cohésion, tout en évitant des conflits internes inutiles qui freinent le développement du pays. Il leur a demandé surtout d’initier des projets en conjugaison des efforts avec les autorités provinciales et toute la population, selon les directives données par la Présidence nationale et le Secrétaire général du parti. 

Des dispositions utiles ont été prises pour maintenir un dialogue sincère avec les autorités politiques et administratives de la province pour le plus grand bien de la population, selon le leitmotiv du Chef de l’État :  » le peuple d’abord ». et au finish, les cadres et combattants de la province de Haut-Uele, heureux d’avoir trouvé un interlocuteur valable, ont demandé au Dr Bruno Miteyo de transmettre leurs salutations au président de la République et aux hautes autorités du parti.

À ne pas rater

À la une