Politique-RDC : le FCC annonce son entrée officielle à l’opposition !

C’est le cas de l’affirmer au regard du communiqué de Raymond Tshibanda signé jeudi 25 mars 2021. Un communiqué qui accuse le régime en place de gouverner en violation de la constitution et de toutes les lois de la république.

Somme toute, le communiqué du Front Commun pour le Congo (FCC), a le mérite de placer cette plateforme de Joseph Kabila sur la liste de groupes parlementaires de l’opposition. Raymond Tshibanda reproche au régime Fatshi d’avoir entre autres anéanti les institutions de la république légalement établies au profit d’un deal politique d’une part, et annonce la non participation du FCC au gouvernement Sama Lukonde, d’autre part. Mais néanmoins, ce communiqué ne radie pas ceux d’entre eux qui se retrouveront dans ce gouvernement. C’est à titre individuel, mentionne-t-il.

Mais l’opinion retiendra de ce feuilleton FCC-CACH jusqu’à sa dissolution que la Kabilie a été battue par des armes politiques comme elle, autrefois le faisait contre ses adversaires politiques. Dédoublement de partis politiques, poursuites judiciaires injustes, débauchages… Ce qui fait que les cris du FCC sont inaudibles aujourd’hui et n’attirent pas la compassion dans l’opinion, même s’ils peuvent dire quelque peu une certaine vérité dans certains cas.

Le refus du FCC de participer dans le gouvernement, facilitera-t-il la tâche à Jean Michel Sama Lukonde ? On ne saura le dire. Mais seulement que, les Congolais ne verront pas à coup sûr, certaines têtes devenues « personae non gratta » A quelque chose malheur est bon, dit-on.

À ne pas rater

À la une