Sénat : Bahati reçoit la bénédiction de son père spirituel

En fervent chrétien catholique, le président du Sénat, Modeste Bahati, est allé solliciter la bénédiction de son père spirituel, le cardinal Fridolin Abongo, afin que la main de l’Eternel Dieu le conduise dans ses nouvelles fonctions à la tête de la chambre haute du Parlement. Il a ainsi reçu cette bénédiction dans la matinée de ce lundi 22 mars au centre Lindonge.

«Comme vous le savez, Son Éminence c’est mon père spirituel. Aujourd’hui particulièrement, je suis venu solliciter sa bénédiction pour la haute charge qui m’a été confiée et dire également que nous, au niveau de l’église catholique, nous avons une mission, celle de libérer le peuple congolais de la pauvreté et de casser le paradoxe qui existe entre le fait que nous sommes nantis de tout de manière potentielle, mais il faut transformer tout cela en richesse pour que le peuple puisse trouver le bonheur», a déclaré Modeste Bahati en ajoutant que l’occasion lui était également offerte pour remercier son père spirituel qui l’a soutenu dans son combat mené par le regroupement AFDC-A de rentrer politiquement dans ses droits réclamés quand il était dans le FCC.

Modeste Bahati dit avoir pris l’engagement devant l’homme de Dieu de travailler correctement selon la foi chrétienne, selon les orientations de l’église catholique, parce que selon lui, si ces orientations sont suivies et respectées, le peuple trouvera son compte.

De son côté, le cardinal Fridolin Ambongo s’est dit heureux que l’AFDC-A récupère la direction du sénat, ce qui était logique vu son poids politique quand il était dans le FCC. «La justice est faite, et nous sommes très heureux pour ça. En sa double qualité de fidèle catholique et d’homme politique, nous voulons qu’une page soit tournée dans la gestion de la chose publique dans ce pays. Et surtout nous fondons beaucoup d’espoirs sur nos fidèles chrétiens catholique pour qu’il ait cette harmonisation entre la foi et l’engagement politique, entre la foi et l’engagement social», a-t-il déclaré en promettant qu’il va continuer à prier pour le président du sénat pour que ses actions à poser pendant tout son mandat reflètent la chrétienté.

À ne pas rater

À la une