Nord-Kivu : 21 morts et 16 blessés dans d’un accident de circulation dans le territoire de Nyiragongo

Un accident de circulation routière s’est produit vendredi 19 mars 2021 dans le village Rukoko, à l’endroit communément appelé Kihisi “Bon-Voyage”, en chefferie de Bukumu dans le territoire de Nyiragongo. C’est à l’entrée Nord de la ville de Goma. Bilan : 21 morts, 16 blessés et plusieurs dégâts matériels.

Dans une interview accordée sur place à Scooprdc.net, le ministre provincial de transport indique qu’il s’agit d’un camion « Kamaz » appartenant aux militaires de la Garde Républicaine qui a, selon lui, connu un problème technique à la descente du bureau de la chefferie avant de finir sa course au parking “Bon-Voyage” sur un poteau du courant électrique en cognant au passage au moins trois autres véhicules.

«Ce véhicule a connu un problème de freinage et sur cette descente de Munigi, il a percuté plusieurs conducteurs des motos tout comme des piétons et a fini sa course en percutant un autre camion de marque Fuso»,  a déclaré Rodriguez Palia, ministre provincial de transport, avant d’adresser au nom de l’exécutif provincial, ses condoléances aux familles touchées par ce malheur.

“Le constat est amer, nous avons perdu plusieurs de nos compatriotes. La cause reste technique. Mais nous devrons savoir que trois raisons restent majeures pour des accidents ici chez nous. Il y a d’abord l’homme qui, soit ne maîtrise pas le code de la route, le problème technique et la non-formation des conducteurs. Il faut avoir la connaissance du langage routier ; tant qu’on n’a pas encore mis l’accent sur la potentialité de l’homme qui conduit, on aura toujours des conséquences néfastes ”, s’est indigné le numéro 1 de la CNPR – Nord-Kivu.

De son côté, le gouverneur Carly Nzanzu Kasivita, a annoncé la prise en charge des soins de santé des blessés et frais des obsèques par la présidence de la République. « Nous venons de visiter le lieu du drame. Nous avons perdu 21 personnes. Il y a également 16 blessés dont 10 pris en charge à Heal Africa. Je confirme ici que les soins de santé des blessés seront pris en charge par la présidence de la République, et même les frais des obsèques. Au nom du président de la République, je présente mes sincères condoléances aux familles éplorées. Nous venons d’arrêter une série des mesures dont la délocalisation du parking de Kihisi en vue de sauvegarder les vies humaines », a-t-il confirmé à Scooprdc.net.

À ne pas rater

À la une