Dernier assaut juridique du FPI : la résidence de Tryphon Kin-Kiey Mulumba en voie d’être saisie !

La saga judiciaire entre le Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI) et le tout dernier ministre de l’information de Mobutu, ministre honoraire de PTNTIC sous Kabila fils et présentement dans le pré-carré du président de la République Félix Tshisekedi, tend visiblement  vers sa fin. Elle a pris le temps qu’elle a pris, mais la raison telle que brandie par le prêteur FPI désabusé par un promoteur insolvable, vient de lui être donnée.

En effet, après la saisie annoncée par Scooprdc.net, le 10 février dernier, des comptes bancaires du professeur Tryphon Kin-Kiey Mulumba, le Huissier de justice près la Cour d’appel de Kinshasa-Gombe, Me Ingombe Bolalokula Blaise, vient par son commandement aux fins de saisie immobilière du 15 mars 2021, d’accorder 20 jours à Tryphon Kin-Kiey Mulumba pour qu’il s’acquitte de sa dette de 669.887 USD auprès du FPI contractée depuis 2009. Au cas contraire, sa résidence  de l’avenue Général Mika n° 1, quartier UPN dans la commune de Ngaliema sera saisie et que l’acte du commandement sera publié à la Circonscription foncière de Ngaliema à Kinshasa par le Conservateur des Titres immobiliers et vaudra à partir de cette publication saisie réelle de l’immeuble visé.

La menace de saisie de la «Villa perchée sur les hauteurs de Binza» ou de la «Maison blanche», comme aime vanter Kin-Kiey Mulumba cette forteresse, intervient du fait dans tous ses comptes bancaires saisis, on a trouvé en tout et pour tout 5 mille USD seulement. La valeur du prêt étant de plus d’un demi-million USD, c’est la résidence hypothéquée qui va ainsi régler cette affaire. Dossier à suivre après 20 jours lui accordés, soit après le 5 avril prochain.

À ne pas rater

À la une