Justice : le chef de brigade criminelle de Kinshasa-Gombe Pierre Masudi ‘’mapé’’ !

La situation de Pierre Masudi, chef de Brigade criminelle de Kinshasa-Gombe accusé d’association de malfaiteurs et extorsion de 75 mille USD par l’Indien Akoliya, va de mal en pis. Après son arrestation mardi 23 février sur ordre du procureur général près la Cour de cassation, Victor Mumba, et son audition par un inspecteur qui, par après l’a gardé à vue, Pierre Masudi a été amené devant un magistrat du parquet près la Cour d’appel de Kinshasa-Gombe. Ce dernier a décidé après l’avoir auditionné, d’établir hier jeudi 25 février, un mandat d’arrêt provisoire (MAP) à son endroit.  Le chef de Brigade criminelle de Kinshasa-Gombe pourra être acheminé ce vendredi 26 février à la prison de Makala.

Si il est établi après procès dans le chef de Pierre Masudi les infractions d’association de malfaiteurs et extorsion, il va encourir respectivement les peines de mort (Cfr art. 156 jusqu’à 158 du code pénal livre2) en ce qui concerne l’association de malfaiteurs et de 5 à 20 ans pour extorsion (article 84 du code pénal livre 2), avec circonstances aggravantes d’autant plus qu’il est auxiliaire de justice censé respecter en premier les lois du pays. Le juge aura le choix entre la peine la plus lourde ou le cumul de deux peines à son endroit.

Rappelons que Pierre Masudi est accusé d’avoir extorqué une somme de 75 mille USD à un sujet Indien qui a été piégé par ses agents regroupés dans une bande de malfaiteurs bien organisée (lire l’article de scooprdc.net : Scandale à la Brigade Criminelle de la Gombe : Le Chef de Brigade Pierre Masudi accusé d’association de malfaiteurs et extorsion de 75.000 USD appartenant à un sujet Indien.).

À ne pas rater

À la une