Insécurité au Nord-Kivu: l’ambassadeur Italien fusillé, le gouverneur n’était pas au courant de sa présence dans la région !

Ce lundi 22 février 2021, l’ambassadeur Italien est mort suite à ses blessures après une attaque  des hommes armés jusque-là non autrement identifiés, contre un convoi du Programme Alimentaire Mondial (PAM). l’incident est survenu le matin de même lundi dans le territoire de Nyiragongo, au nord de la ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu. Son chauffeur et son garde du corps ont rendu eux l’âme sur le lieu du drame.

La société civile du territoriale de Nyiragongo renseigne à scooprdc.net que cette attaque a été contrecarrée par les gardes du Parc National des Virunga ainsi que des forces armées de la République Démocratique du Congo venus à la rescousse du diplomate italien. Les mêmes sources rapportent également que plusieurs morts et des blessés dans la délégation et dans le camp des gardes-parc qui sont venus en intervention, sont enregistrés.

Seulement, le gouverneur du Nord-Kivu a déclaré n’être pas au courant de la présence de cet ambassadeur dans province. Soit, mais quand il est arrivé au Nord-Kivu, les services ne lui ont-ils pas fait rapport ? Mais pourquoi le diplomate a-t-il aussi pris le risque de traverser une telle zone rouge sans solliciter la protection des autorités locales ? Autant de questions à élucider.

À ne pas rater

À la une