Enjeux politiques en RDC : la Grande Orientale salue la perspicacité du président Tshisekedi et l’invite à en faire davantage

Les députés nationaux et les sénateurs ainsi que quelques personnalités politiques de la Grande Orientale qui les provinces du Bas-Uélé, Haut-Uélé, Ituri et Tshopo ont réfléchi sur les questions et enjeux politiques de l’heure, réunion sanctionnée par une déclaration ce dimanche 21 février 2020.

Félicitant de prime à bord  le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, pour la qualité des personnalités qu’il choisit ou nomme afin d’occuper des hautes fonctions dans les Institutions, la Grande Orientale l’invite à continuer sur cette voie. «La nomination du nouveau Premier Ministre, chaleureusement félicité par les ressortissants de ces provinces, ainsi que le Bureau de l’Assemblée Nationale, dont la Questeure est une digne fille de la Grande Orientale, en sont l’illustration», mentionne la déclaration des députés nationaux, sénateurs et personnalités politiques de la Grande Orientale.

Rappelant qu’elle occupait la deuxième vice-présidence du Sénat dans le Bureau sortant, la Grande Orientale prend acte  du choix de l’Union sacrée, initiative du Chef de l’Etat, qui lui a confié la Questure, en disant merci. Bien qu’à ce poste le président Tshisekedi ait laissé le choix aux sénateurs, d’après ce que scooprdc.net a appris de sources sûres, de départager la sénatrice du Bas-Uélé, Carole Agito, ancienne DG de la SONAS, très proche de l’ex-première dame, membre du PPRD, mais élue Indépendante au Sénat et le Sénateur du Haut-Uélé, Me Jean Bakomito, Bâtonnier de Barreau, Avocat spécialisé dans les questions économiques, lui aussi élu Indépendant, la Grande Orientale jetterait son dévolu sur cet avocat au regard du profil de ces deux candidats, du prestige de la Chambre Haute et des attentes de changement que prône l’Union Sacrée.

«La gestion des aspects géopolitiques, le savant dosage politique des forces en présence tout en assumant l’ouverture et le respect des engagements de l’Union Sacrée de rompre avec les pratiques du passé et d’offrir à la RDC des responsables de qualité, tels sont les équilibres sur lesquelles le Chef de l’Etat devra toujours veiller», conseillent les notables de la Grande Orientale, l’espace qui attend une part considérable au prochain gouvernement et l’occupation d’une vice-primature.

À ne pas rater

À la une