Deuxième vice-présidence du Sénat : José Endundo favori !

Bien que trois du grand Equateur dans la course pour le poste du deuxième vice-président du Sénat, la chance semble s’arranger du côté du sénateur José Endundo. Il est presque désigné à l’unanimité à ce poste par ses pairs. Non sans raison, d’abord la soixantaine des sénateurs membres de l’Union sacrée de la nation, et puis par 11 sénateurs sur 12 du caucus de l’Equateur ont jeté leur dévolu sur lui. Cette élection interne s’est déroulée ce dimanche 21 février.

Si Modeste Bahati Lukwebo est l’unique candidat à la présidence de cette chambre haute et Samy Badibanga qui garde son poste de premier vice-président est non concerné par l’élection, José Endundo peut aussi se frotter les mains aet espérer siéger au Bureau du Sénat, au regard de ces deux élections primaires organisées au sein de l’USN et du Caucus des sénateurs du grand Equateur.

Originaire du territoire de Lokolela dans la province de l’Equateur dans sa nouvelle configuration, José Endundu, né le 8 août 1943 à Tondo, est politiquement mûr. Dans sa carrière, il a occupé plusieurs ministères notamment des Travaux Publics et Infrastructures et celui de l’environnement et conservation de la nature. Il a été aussi à la tête de l’Office zaïrois du café (OZAC) mais également de l’Office des routes. Président du Parti Démocrate Chrétien (PDC), José Endundo est un bras droit incontestable de Moïse Katumbi, président de l’Ensemble pour la République.

À ne pas rater

À la une