Implantation de son usine de montage en RDC : Hyundaï s’y prend un peu en retard !

La firme sud-coréenne Hyundaï et le gouvernement congolais ont signé, vendredi 19 février 2021, un protocole en vue de l’implantation d’une usine de montage des véhicules dans la province du Kongo central. Les signatures pour ce protocole d’accord sont du PDG de cette firme et du ministre congolais sortant de l’industrie Julien Paluku.

Déjà ce lundi 22 février, les deux parties vont faire une descente sur le terrain afin d’envisager immédiatement une mise en place en vue de la construction d’une usine d’assemblage des bus de marque Hyundaï aperçus à Kinshasa à travers les «Esprit de vie» que le gouvernement congolais avait octroyé à crédit aux privés regroupés au sein de l’Association de Propriétaires de Véhicules de transports en commun du Congo (APVECO). Ce contrat permettra non seulement d’accroître le nombre de bus neufs en circulation sur les routes de la RDC, mais aussi de créer des emplois localement, selon les signataires du protocole d’accord.

Seulement, cette implantation intervient largement en retard. Non sans raison, lorsque le gouvernement Matata avec comme ministre de transports et voies de communication, Justin Kalumba muana Ngongo, commande les minibus Hyundaï (500) auprès de Central Motors, représentant de la firme coréenne Hyundai et ayant gagné ce marché fin novembre 2013, cette dernière avait pris l’engagement d’implanter  aussi rapidement une usine de montage de bus Hyundaï à Kinshasa pour permettre l’accroissement du nombre des bus neufs en circulation. Mais depuis septembre 2014 que ces bus «Esprit de vie» sont en circulation, soit plus de six ans passés, Hyundaï a traîné les pas. Il faillait que le gouvernement congolais remette récemment 330 bus de marque suédoise Volvo à la société Transco à la place de marque allemande Mercedes initialement commandés pour cette société, pour que Hyundaï se rappelle de son engagement d’implanter une usine d’assemblage en RDC, engagement pourtant consigné dans le contrat.

Mieux vaut tard que jamais, dit-on, l’implantation de cette usine si elle est effective, inondera le marché congolais, non seulement de minibus, mais aussi d’autres modèles de Hyndai tel que Santafé, Tucson, Accent, Porter II, Sonata, County, I40, Starex, Aerotown, Avante, Sprinkler Truck, Palisade, etc.  

À ne pas rater

À la une