RDC – Politique : Célestin Vunabandi élu président national de l’ACN

Allié de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), le sénateur Célestin Vunabandi a été élu, ce dimanche 7 février au Centre catholique Theresanium de Kintambo, président national de l’Action pour un Congo Nouveau (ACN), parti politique agréé le 2 janvier 2021 par arrêté du ministre de l’intérieur et qui s’est rallié à l’Union sacrée pour la nation de Félix Tshisekedi.

La réunion convoquée par le comité provisoire Centre catholique Theresanium de Kintambo l’a été pour élire le directoire national, entériner les statuts du parti devant tous les membres fondateurs. C’est ainsi qu’en sa qualité de président national élu, Célestin Vunabandi a tenu à rassurer ses pairs de sa volonté à placer ce nouveau parti au sommet parmi les centaines qu’ils ont trouvées. Comme le chef de l’État Félix Tshisekedi, Célestin Vunabandi met le peuple au centre de l’action politique de ce nouveau parti, car étant membre de l’Union sacrée pour la nation, il ne peut en être autrement.

Fustigeant le comportement de ceux qui hypothèquent leur liberté de pensée et d’expression autour d’un gourou ou autorité morale soit-elle, l’élu du Nord-Kivu promet un dialogue constructif à l’interne permettant l’expression et la prise en compte de toutes les opinions au sein du parti.

Il a par ailleurs invité les membres fondateurs et sympathisants de s’aligner derrière la vision du chef de l’État, et de garder à l’esprit les valeurs de démocratie prônée par feu Étienne Tshisekedi qu’il a présenté comme étant le père de cette démocratie congolaise et l’idéal de Patrice Emery Lumumba, tous deux, héros nationaux.

A travers son mot de circonstance, Me Éric Sangara, secrétaire général, l’un des initiateurs de ce nouveau parti politique a révélé que dans l’histoire de la RDC, c’est une première de voir les leaders initiateurs d’un parti se soumettre à l’exercice démocratique dès la création du parti à l’issu duquel le Sénateur Célestin Vunabandi a été élu Président national, Monsieur Lututa vice-président et Me Eric Sangara, Secrétaire Général.

Me Sangara a par ailleurs rappelé que l’ACN est un cadre politique de ceux qui veulent tourner la page d’un passé sombre du pays et qui tournent le dos aux partis politiques où le clientélisme, le tribalisme, le régionalisme et la vénération de l’autorité morale sont une monnaie courante. Elle est constituée (l’ACN) des congolaises et congolais qui croient en l’émergence d’un Congo Nouveau, a conclu le tout premier SG, Me Eric Sangara.

En attendant d’installer le parti à travers la république, le secrétaire général Éric Sangara affirme que l’ACN n’arrive pas dans l’arène politique pour faire de la figuration, mais pour l’action. Ceci, pour préparer déjà les échéances futures avec un nouvel ordre politique qu’est l’Union sacré pour la nation.

Rappelons qu’ancien du RCD/Goma, Célestin Vunabandi a été dans l’UDECO de feu Baudouin Banza Mukalay où il s’est brouillé avec l’ancien gouverneur de la Banque Centrale du Congo, Jean-Claude Masangu, remplaçant de feu Banza Mukalay.

À ne pas rater

À la une