Covid-19 : A Goma, Jean-Jacques Muyembe promet la reprise des cours dans le meilleur délai !

Au cours d’une interview accordée à la presse, vendredi 8 janvier 2021 lors de son arrivée dans la ville de Goma, Chef-lieu de la Province du Nord-Kivu, le virologue congolais, Jean-Jacques Muyembe a appelé les écoliers et étudiants à garder patience car, rassure-t-il, que  la reprise des cours sera faite dans le meilleur délai, bien que la deuxième vague de la maladie à coronavirus fait rage en RDC.

« La province du Nord-Kivu, tout comme les autres provinces, n’est pas épargnée de la deuxième vague du coronavirus. D’où, une très grande prudence est de rigueur pour réduire sensiblement les effets néfastes de cette maladie sur la santé publique », a déclaré le virologue congolais. Et d’ajouter : « Nous sommes en étude avec nos services pour voir dans quelle mesure la reprise des cours peut être effective le plus vite possible afin de permettre à nos enfants de continuer à recevoir la science via les écoles et les universités, car ils sont l’avenir de notre pays et la relève de la classe actuelle ».

Dans la province du Nord-Kivu, Jean-Jacques Muyembe a palpé du doigt l’évolution de cette maladie dans ce coin du pays. C’est également pour évaluer le fonctionnement du laboratoire moderne installé en ville de Goma et étudier ensemble avec les autorités politico-administratives les voies et moyens de mettre en œuvre surtout pour les voyageurs, que le virologue a effectué ce déplacement.

Par ailleurs, Jean-Jacques Muyembe appelle les habitants de la province du Nord-Kivu au strict respect des mesures barrières dont le couvre-feu qui constitue selon lui un élément important qui peut freiner la transmission de cette pandémie. 

Il tient lieu de rappeler que depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020, le cumul des cas est de 18.159, dont 18.158 cas confirmés et 1 cas probable. Au total, il y a eu 611 décès  (610 cas confirmés et 1 cas probable) et 14.743 personnes guéries. Parmi les 22 provinces les plus touchées par cette pandémie, le Sud-Kivu occupe la 4ième place avec 434 cas confirmés.

À ne pas rater

À la une