Diplomatie : la Chine veut traiter directement avec l’État congolais !

La visite du ministre chinois des affaires étrangères en RDC, ce mercredi 6 janvier 2021, a occasionné pour la RDC, l’annulation par la Chine de sa dette échue jusqu’en 2020, de l’ordre de 180 millions de  Yuan, soit  plus de 28 millions de dollars américains, et son soutien financier à Félix Tshisekedi, pour son mandat à la tête de l’Union Africaine (UA). C’est du moins, la quintessence du communiqué de presse de la présidence de la République qui l’annonce, comme  retombées  de la rencontre  ce jour  au Palais de la Nation, entre le Président de la république Félix Tshisekedi et le Conseiller d’Etat et ministre chinois des Affaires étrangères,  Wang Yi

Outre l’annulation de la dette, le Gouvernement  chinois a apporté un appui financier de 100 millions de Yuan  ( 15 millions USD) pour soutenir  des projets  de développement  hormis les 2 millions de dollars américains au titre d’appui à la présidence congolaise de l’Union Africaine. Après avoir passé en revue les relations sino-congolaises depuis les années 70 et la nécessité de les redynamiser sur plusieurs axes, les deux hommes d’Etat ont décidé en plus de ces annonces, de réactiver la commission mixte Chine-RDC dès le premier trimestre de cette année : la coopération en matière d’infrastructures, des mines et les relations Chine-Afrique ont aussi été évoquées. 

En sa qualité de futur Président en exercice de l’Union Africaine, le Président Félix Tshisekedi sera l’interlocuteur principal au nom du continent africain avec qui la Chine entend développer un partenariat privilégié. Voilà pourquoi, le pays de Mao Zedong tient à accompagner le Président Félix Tshisekedi à réussir son mandat ; ce qui explique cet appui financier. Car en effet, l’annulation de la dette devrait permettre à la RDC de lutter efficacement contre la pandémie de COVID-19. 

Présente à cette rencontre, la ministre des affaires étrangères congolaise, madame Ntumba Nzeza,  s’est  réjouie quant à elle de ces décisions du gouvernement chinois. « C’est en période de difficultés qu’on reconnaît les vrais amis et la Chine fait partie des amis de la RDC », a-t-elle dit.

Aussi, elle a indiqué avoir obtenu de la Chine la réhabilitation du bâtiment du ministère des affaires étrangères congolais. 

Pour rappel, le ministre chinois des affaires étrangères est arrivé mardi 5 janvier 2021 en RDC à la tête d’une forte délégation. Il est le premier officiel de haut rang à effectuer une visite en ce début de l’année 2021 et cela fait plusieurs décennies que la RDC n’a plus reçu un membre du gouvernement chinois haut placé. 

À ne pas rater

À la une