Heineken : une même bière à deux prix différents à Kinshasa !

Les véritables friands de la bière Heineken n’en diront pas plus sur celle fabriquée à Kinshasa par la Bralima : c’est tout, sauf de la vraie Heineken produite en Hollande. Ce qui fait que face à cet autre goût et au fi de la Bralima aux multiples doléances sur Heineken made in Congo, les Heinekenistes kinois ont fait le choix entre celle importée et celle produite localement.

En effet, dans les débits de boissons où cette bière phare de la firme hollandaise Heineken est vendue, les Heinekenistes préfèrent acheter l’importée à 3.000FC voire 3.500FC à la place de celle localement fabriquée qui coûte 1500FC ou 2.000FC, selon les bars. Aidés par les autres consommateurs des produits Bralima et de Bracongo, leur argument est simple : la Heineken fabriquée par Bralima a le goût à la fois de la mützig class et de la Beaufort.

Même si la Bralima peut se féliciter de l’écoulement de la première production jusqu’à avoir rupture depuis plus d’une semaine du stock de la Heineken fabriquée par elle, consommée évidemment par les consommateurs indécis qui voulaient démystifier cette marque V.I.P de la firme hollandaise Heineken, la réalité est que la formule congolaise de cette marque est très différente de l’originale. Et il n’y a pas de honte pour la Bralima de revoir sa formule de peur que sa production soit à la longue moins consommée et qu’elle subisse le sort de la mützig class ou Victoire qui se consomment par promotion (action) ou de la nana sebène ou encore de la Primus radler qui ont disparu sur le marché.   

À ne pas rater

À la une