Economie : Heineken made in DRC déjà sur le marché !

A quelque chose malheur est bon, diront les consommateurs de la bière Heineken avec la maladie de Covid-19 malgré ses conséquences, non seulement en perte en vies humaines dans le monde, mais aussi en déconfiture économique. Fabriquée et importée depuis belle lurette de la Hollande, cette bière est désormais fabriquée sur place par la Bralima et vendue à un prix réduit, soit 1.500FC la bouteille au lieu de 3.000FC généralement déboursés par les «heinekenistes», mieux 30.000FC pour un casier de 24 bouteilles en lieu et place de 46.000FC le carton voir plus.

Et pour cause du relâchement et de l’octroi de la licence par la firme hollandaise Heineken à Bralima de la marque de sa bière phare, scooprdc.net apprend que les restrictions économiques dues au confinement imposé par la Covid-19 sont énormément à la base. Ce qui impacte sur les consommateurs et le marché occidental en souffre. Par contre, le marché sur le continent africain dont les pays, particulièrement la RDC, n’ont pas eu les mêmes effets comme en occident, devient très intéressant pour les firmes multinationales, dont la Hollandaise Heineken.

Bien que disposant de tous les équipements nécessaires pour la fabrication de cette bière localement en RDC, jalouse de sa marque internationale, Heineken ne voulait toujours pas accorder la licence à sa filiale RD Congolaise, Bralima. Aussi, les impôts et autres taxes contraignaient la production locale à être plus chère que l’importation. Mais avec les circonstances actuelles dues au coronavirus, il semblait que c’est tout le contraire maintenant, apprend le média en ligne de certains agents de la Bralima. Ces derniers font savoir que si la maison mère fabriquait cette bière et l’envoyait en RDC comme d’habitude, elle coûterait plus cher qu’avant. La RDC devient ainsi l’un des pays rares à produire cette marque phare de la bière prisée de la firme hollandaise Heineken.

La Heineken produite en RDC par la Bralima n’a pas tellement changé d’emballage. La quantité reste toujours de 33 cl, mais seulement, la bouteille qui était semi-plastique, semi-verre, devient totalement en verre. Et cette bouteille qui a grossi d’un peu de volume et de taille est recyclable, c’est-à-dire à retourner à l’usine contrairement à l’ancienne bouteille qui était à usage unique. Aussi, la Heineken made in DRC ne se vend pas en carton mais plutôt en casier vert, une nouvelle couleur de Bralima habituée au bleu (grand Primus, Primus petite ya quartier, Turbo, grand Mutzig et grand Legend), au rouge (grand Coca et grand Fanta, Vitalo Ujana, Sprite, petit Coca et petit Fanta), au Jaune (grand Vitalo et petit Vitalo, Energie Malte, Maltina, Petit Legend, petit Mutzig). seulement, la Bralima va-t-elle toujours garder la même formule pour produire le même goût à chaque production ? C’est cela la crainte des «heinekenistes». Mais, wait and see !

À ne pas rater

À la une