Maison civile de Fatshi : un chauffeur viré pour délinquance routière !

Un chauffeur de la Maison civile du chef de l’État Félix Tshisekedi a été renvoyé du service, ce mercredi 2 décembre, pour violation flagrante et volontaire du code de la route. La décision infligée à ce chauffeur délinquant qui a voulu user du trafic d’influence, est de Bruno Miteyo, le nouveau chef de la Maison civile. 

En effet, la scène se passe sur l’avenue Colonel Mondjiba en face de Utex-Africa, où un chauffeur de la Maison civile du chef de l’État Félix Tshisekedi prend le sens contraire de la voie qu’il devait emprunter. Interpellé par la Police de Circulation Routière (PCR), il justifie son acte par le fait d’appartenir à la Maison civile du chef de l’État, donc de la Présidence. Relâché, la PCR prend quand même le soins d’établir un rapport d’incident qui le couvre ce jour.

Filmé par les passants et autres personnes révoltées de ce comportement de véhicules officiels, l’image fera du buzz dans les réseaux sociaux et amènera la hiérarchie de la Maison civile du chef de l’État à se débarrasser de ce chauffeur indélicat qui a terni l’image que la nouvelle administration de la Maison civile veut donner à ce service.

Bien que dans son communiqué, le service présidentiel n’explicite pas le type de sanction infligée à son chauffeur, scooprdc.net apprend de source sûre que l’homme est bel et bien mis aux carreaux. Que cette sanction serve de leçon aux chauffeurs des ministres, députés, sénateurs, officiers généraux et autres présidents des institutions qui violent constamment le code de la loi. La loi étant faite pour tout citoyen, les autorités doivent montrer l’exemple quant à son respect.

À ne pas rater

À la une