Invitation de Joseph Kabila à l’investiture de Joe Biden : pour quel intérêt Alphonse Ngoyi Kasanji avait-il à mentir ?

Réduit dans ses petits souliers, l’expression convient pour l’ancien gouverneur du Kasaï oriental, Alphonse Ngoyi Kasanji, qui s’est fait ridiculiser par l’ambassade américaine pour son gros mensonge distillé dans les réseaux sociaux. En effet, celui qui est devenu «vuvuzeleur» du FCC et chantre du kabilisme a annoncé, ce jeudi 26 novembre, sur son Twitter l’invitation adressée à l’ancien président Joseph Kabila pour participer à la cérémonie d’investiture du nouveau président américain Joe Biden.

«L’ex-président de la RDC SE Joseph Kabila est invité en janvier 2021 à la cérémonie d’investiture du nouveau président élu des USA Son Excellence Joe Biden», a écrit «Jack Bauer Tshiobesha sur son Twitter. Une information vite démentie avec force par l’Ambassade des Etats-Unis en RDC qualifiant l’information de Ngoyi Kasanji de «Fake news – faux tweets qui semblent être d’informations généralement créées pour influencer l’opinion publique».

Avec ce démenti cinglant, l’opinion se demande pourquoi l’ancien gouverneur du Kasaï oriental a-t-il menti ? Trouve-t-il plaisir de se faire ridiculiser publiquement comme un vulgaire monsieur de la rue ? Ngokas ne sait-il pas que dans la vie lorsqu’on a accédé à certaines fonctions de dignité, la retenue et le droit de réserve sont démises ? Une personne ayant exercé les fonctions de gouverneur de province, est un homme d’Etat qui doit savoir se faire respecter. A moins que Ngoyi Kasanji qui est devenu «atalaku» du FCC se considère comme un «petit monsieur», pour ne pas emprunter les propos discourtois de Muzito à Katumbi.

À ne pas rater

À la une