Immixtion de Marcellin Bilomba dans la palabre entre l’IGF et le Ministre des finances : ridicule exhibitionnisme !

Réagissant aux correspondances de l’Inspecteur Général des Finances, Jules Alingete, et du ministre des Finances, José Sele, le conseiller principal au collège Économie, Finances et Reconstruction, Marcellin Bilomba, a, à travers sa lettre de lundi 9 novembre adressée au chef de l’État Félix Tshisekedi, confirmé les affirmations faites par l’inspecteur général des finances et suggéré au président de la république, la mise en place d’une commission ad hoc mixte, en vue de statuer sur les mesures relatives à la mobilisation des recettes et à l’affectation de dépenses publiques.


Si cette correspondance du conseiller du chef de l’État semble accusatrice vis-à- vis de la position du ministre des finances, elle a néanmoins le mérite d’avoir proposé une piste de solution. Et pourtant, dans sa réaction du 7 novembre dernier, c’est exactement à ça que José Sele avait fait allusion.

En effet, l’argentier congolais ne s’est pas dérobé de la situation difficile liée à la paie des agents et fonctionnaires de l’État. Il a d’ailleurs fait savoir au chef de l’État les avantages de la décision prise de chevaucher la paie entre deux mois, pour éviter de compenser le déficit de recettes par la planche à billet, source d’inflation sévère et gage de la stabilisation du taux de change. Quant à la problématique des exonérations dites illégales, le ministre des finances congolais avait été on ne peut plus clair, lorsqu’il a expliqué dans sa correspondance que le rapport d’audit de l’IGF à lui seul ne suffisait pas pour qu’une décision définitive soit prise. Il avait à cet effet, évoqué les conclusions du Conseil des ministres du 17 septembre dernier, qui avait conclu à la constitution d’une commission interministérielle pour éplucher le rapport d’audit en question, et faire des propositions de décisions au Gouvernement. Chose qui n’a jamais été faite jusqu’aux échanges de correspondances du week-end passé.

Dans ce cas, le seul mérite que peut avoir la lettre de Marcellin Bilomba, c’est celui de rappeler au chef de l’État qu’une commission ad hoc, devra être rapidement mise en place, pour régler ce problème d’exonérations qui fait couler beaucoup d’encres et de salives, et énerve la population. Donc, le conseiller principal ne doit pas penser avoir cloué le ministre qui, en technocrate, a fait un vrai et bon diagnostic et se comporte en responsable gendarme financier pour éviter de conduire le pays à la dérive.

À ne pas rater

Sud-Ubangi : Lancement officiel des travaux de construction des deux ponts métalliques modulaires SAW 1 et SAW 2 sur la route RP 322 Kolongo-Budjala- Yakamba

Par Ariel Daniel Mossanzia.Il a été procédé le vendredi 27 novembre 2020 dans la province du Sud-Ubangi, dans le territoire de Budjala, au lancement officiel...

Environnement-RDC : Exploitation illégale du bois rouge au Katanga dénoncée par l’évêque de Kilwa-Kasenga

Dans un communiqué destiné à la presse et signé, vendredi 27 novembre, par Monseigneur Fulgence Muteba, l’évêque de Kilwa-Kasenga en territoire de Kasenga, dans...

Élection reprise à la FEC : le clan Yuma redoute le vote secret !

Après l'annulation de l'élection d'Albert Yuma au Conseil d'État pour principalement trois irrégularités majeures, désormais le clan Yuma redoute le vote secret prévu dans...

Vente au rabais de Heineken suspendue : la mafia de délégués commerciaux à l’origine !

Dans son article du 22 novembre dernier «Conséquence de la Covid-19 dans le monde : un lot important de la bière Heineken déversé à...

FEC : à peine réélu président, Albert Yuma recalé par le Conseil d’Etat !

La victoire d’Albert Yuma à la tête de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) n’a duré que l’espace d’un matin. Pour cause, l’annulation...

À la une

Lutte contre la Covid-19 : Jérôme Munyangi apporte la culture de l’Artemisia à Kinshasa !

C’est sur une superficie de 60 hectares à Menkao (Est de Kinshasa) que le médecin-chercheur Jérôme Munyangi se propose avec sa fondation qui porte...

Passeport congolais : pourquoi autant de comptes du trésor dans autant de banques privées ?

C’est ce lundi 30 novembre 2020 qu’est annoncé la vente des formulaires pour l’obtention des passeports ordinaires électroniques et biométriques congolais, l’affaire de ces...

Dossier VLISCO & Mme Monique Gieskes : Jean-Claude Roger, son mari, dénonce un hold-up judiciaire !

Jeudi 26 novembre dernier, le Tribunal de Paix de Kinshasa/Gombe a condamné madame Monique Gieskes, à 6 mois de servitude pénale principale et à une amende de...

Sud-Ubangi : Lancement officiel des travaux de construction des deux ponts métalliques modulaires SAW 1 et SAW 2 sur la route RP 322 Kolongo-Budjala- Yakamba

Par Ariel Daniel Mossanzia.Il a été procédé le vendredi 27 novembre 2020 dans la province du Sud-Ubangi, dans le territoire de Budjala, au lancement officiel...

Moïse Musananga sur l’arrestation et la condamnation de Barnabé Wimania : Barnabé m’a surpris !

C’est un journaliste professionnel, disons mieux très professionnel qui l’a vu venir à Kinshasa dans les bagages du Rassemblement Congolais pour la Démocratie (RCD/Goma)...